Fespaco : Macky Sall souhaite l’institution d’un « prix Cheikh Anta Diop » de vingt millions fcfa

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- Lors d’une rencontre ce  mardi avec des cinéastes sénégalais, dont la réalisatrice du film ’’Atlantique’’, Mati Cléméntine Diop, le président de la République, Macky Sall, a exprimé son désir de voir l’instauration d’un ’’Prix Cheikh Anta Diop’’ d’un montant de 20 millions de francs CFA lors du prochain Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

’’(…) il faut voir comment instaurer un prix qui sera nommé Cheikh Anta Diop— car je suis un panafricaniste— dédié au cinéma africain’’, pour notamment soutenir les actions du Burkina Faso dans ce domaine, a déclaré le président sénégalais

L’objectif du Fespaco consiste à favoriser la diffusion de toutes les œuvres du cinéma africain, permet les contacts et les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, contribue à l’essor, au développement et à la sauvegarde du cinéma africain, en tant que moyen d’expression, d’éducation et de conscientisation.

Il a été créé en 1969 à Ouagadougou à l’initiative d’un groupe de cinéastes africains, dont le Sénégalais Sembène Ousmane (1923-2007), surnommé l’aîné des anciens.

Il est à préciser qu’au cours de cette même rencontre, des professionnels du cinéma ont été décorés. Il s’agit de Mati Diop, Ousmane William Mbaye, Moussa Touré, Arona Camara, Ibrahima Mbaye, Rokhaya Niang, Baba Diop, Lamine Ndiaye, Alain Gomis et Oumar Sall.

I.N.