Energies renouvelables : avec le Parc éolien de Taiba Ndiaye, le Sénégal veut atteindre 15% de la production électrique nationale

Dakar (© 2019 Afriquinfos)-  Démarrés en septembre 2018, les travaux du Parc Taiba Ndiaye qui ambitionne d’être l’un des plus grands parcs éoliens d’Afrique se poursuivent. Dès le mois de décembre prochain, il devrait commencer à fournir ses premiers mégawatts. Avec ce projet pharaonique, le Sénégal veut augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique de 20 à 30 %.   

A compter de décembre 2019, une première tranche du parc (50 KW) Taiba Ndiaye sera raccordée au réseau électrique sénégalais. Ce faisant, les autorités du pays commencent à gagner le pari d’augmenter substantiellement la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national. A terme, c’est une puissance cumulée totale de 158,7 MW qui sera produite et chaque année, ce sont 415 000 MWh qui seront générés.

Le parc Taiba Ndiaye est construite sur une superficie de 40 hectares avec 46 turbines. Les éoliennes d’une hauteur de 117 mètres et munies d’un rotor de 125 mètres de diamètre permettront d’éviter l’émission de 300 000 tonnes de dioxyde de carbone et de considérablement réduire les importations de pétrole du pays.

L’objectif affiché par Dakar est clair : porter à 20% ou 30% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays et ainsi assurer 15% de la production électrique nationale.    

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés