Dialogue 2018/Faure G. optimiste sur les conclusions consensuelles qui sortiront des travaux !

Lomé (© Afriquinfos 2018) – Faure Gnasingbé, l’un des principaux acteurs concernés par la crise socio-politique qui gangrène ce petit pays d’Afrique de l’ouest depuis 6 mois n’était pas à l’ouverture officielle du 27e dialogue hier lundi. Mais, ce mardi, le chef de l’Etat s’est prononcé sur les discussions qui se tiennent sous la facilitation de son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo.

«Je salue le bon déroulement des travaux préparatoires ayant permis l’ouverture du dialogue hier en présence de mon homologue ghanéen et des représentants de la mission de facilitation que je remercie », a écrit Faure Gnassingbé sur son compte Facebook.

Le président togolais s’est également dit convaincu que les filles et fils de la nation parviendront à l’issue de ce dialogue à s’entendre sur l’essentiel.’

« Unis par notre appartenance à la mère patrie, le Togo, je reste convaincu que nous parviendrons entre filles et fils d’une même nation, à nous entendre sur l’essentiel.’’

«Je voudrais remercier l’ensemble de mes pairs pour leur sollicitude à l’endroit du Peuple Togolais ainsi que mes compatriotes pour leur sens de responsabilité, a-t-il dit pour conclure ses propos. Par ailleurs, M. Gnassingbé a invité les uns et les autres à promouvoir la tolérance et à demeurer préoccupé par la Paix et le Développement du Togo.

Dans la journée du lundi, 45 détenus sur les 102 dont l’opposition exigeait la libération avant l’entame du menu essentiel des pourparlers ont bénéficié de la grâce présidentielle au terme d’âpres et longues discussions de ce 19 février 2018. Le 27è dialogue intertogolais est suspendu et les travaux reprennent le vendredi 23 février prochain, dans l’après-midi, toujours sous la facilitation ghanéenne.

Xavier-Gilles CARDOZZO

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés