Revue de la presse ivoirienne du 7 décembre

FRATERNITE MATIN
Un milliard 700 millions FCFA. C'est le coût des travaux de réhabilitation par la Chine de l'immeuble du Bloc ministériel au Plateau qui date de 1961. Les coups de marteau conjoints, après la coupure symbolique du ruban représentant le top départ des travaux, ont été donnés mardi, au centre de conférence international, par Daniel Kablan Duncan, ministre des Affaires étrangères et Wei Wenhua, ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d'Ivoire. Daniel Kablan Duncan a salué l'excellente qualité des relations sino-ivoiriennes, qui remontent à 1983 avec la réalisation de nombreux chantiers. Tels que la réhabilitation du Palais de la culture, l'équipement du centre de recherche sur le paludisme, la construction de la voie express Abidjan- Grand-Bassam, le projet de construction de quatre lycées d'excellence et de centres de formation aux techniques agricoles. Les travaux qui vont durer 15 mois permettront d'assurer un meilleur cadre de travail aux personnels des deux ministères qui y sont installés Pour sa part, Weï Wenhua, a relevé que la réhabilitation du Bloc ministériel est un projet financé par le gouvernement de son pays. Les travaux étant réalisés par le Groupe d'ingénierie de la construction de JiangSu de Chine.

L'INTELLIGENT D'ABIDJAN
César Etou, Didier Dépri et Boga Sivori sont libres de tout mouvement. Le Tribunal pénal d'Abidjan a prononcé mardi l'acquittement des journalistes de "Notre Voie" (pro-Gbagbo). Après délibération, le tribunal a déclaré "les prévenus non coupables des faits qui leur sont reprochés". Dans son réquisitoire, le ministère public a demandé et obtenu de la Cour la requalification des faits reprochés aux trois prévenus. Les chefs d'accusation à eux signifiés le 29 novembre portant ''incitation au vol, pillage et destruction de biens d'autrui par voie de presse'' ont été requalifiés en délit de presse au regard de la loi de 2004 portant régime juridique de la presse. Au cours de cette audience publique, la défense des prévenus a démontré que "les journalistes professionnels n'ont fait qu'accomplir leur travail: informer les populations et susciter le débat". Aussi s'est-elle insurgée contre la volonté manifeste du ministère public de se lancer dans une qualification "pénale" des faits pour conduire en détention provisoire (13 jours durant) des journalistes.

SOIR INFO
Les candidats indépendants du Front populaire ivoirien (FPI, pro-Gbagbo) se retirent de l'élection législative du 11 décembre et appellent au boycott du scrutin par leurs militants. "Les stratégies politiques des dirigeants nous obligent à nous retirer du processus électoral", écrivent-ils dans une déclaration dénonçant le fait que "le pouvoir est resté dans sa logique de s'arroger tout le pouvoir et l'entièreté du pouvoir en refusant toute concession" et on optant pour la déportation de Laurent Gbagbo à la Cour Pénale Internationale (CPI)". selon eux, ces faits mettent en évidence "la volonté du pouvoir actuel d'aller à des élections législatives clé en main". Les partisans de Laurent Gbagbo expriment leur refus de "cautionner l'avènement d'un parti unique, de légitimer un pouvoir antidémocratique, enclin à l'exclusion". Ils appellent les militants du FPI "à s'abstenir de tout acte de vote, en se tenant loin des lieux de vote". "Frères et sœurs ivoiriens, militantes, militants du FPI, démocrates de tous bords, restez donc chez vous ce dimanche 11 décembre 2011, ces élections ne vous concernent pas", invitent-ils.
 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés