Le président Compaoré s’engage pour la promotion du 3e âge

S'inscrivant dans le cadre des activités du premier forum national des personnes âgées, cette rencontre a été l'occasion pour le responsable des personnes âgées venues des 13 régions, Gaëtan Ouédraogo d'exprimer directement au président Compaoré leurs préoccupations existentielles.

Il s'agit notamment des problèmes liés à la prise en charge de leur problème de santé, la non implication des personnes âgées dans les sphères de décision et les manifestations, de l'exclusion sous toutes les formes.

Il s'agit également du manque d'activités rémunératrices de revenus, des taux d'intérêt élevés accordés aux personnes âgées dans les établissements financiers et par les autorités burkinabé.

 

Les membres du gouvernement interpellés par ces doléances ont décliné des programmes d'activités ou en cours de réalisation qui doivent prendre en compte les préoccupations de cette couche sociale.

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao a promis aux personnes âgées que toutes les préoccupations exprimées dans le rapport final, feront l'objet d'un examen approfondi en vue de trouver des solutions idoines.

Saluant la tenue de ce forum, le président Compaoré estime que ces échanges directs ont été fructueux en ce sens qu'ils ont permis de prendre connaissance des préoccupations spécifiques des personnes âgées.

Pour ce faire, le chef de l'Etat s'est engagé à poursuivre les efforts consentis par l'ensemble du gouvernement au profit de ces personnes âgées.

« Les réflexions partagées au cours de ce premier forum national consacré aux personnes âgées, s'inscrit désormais dans le processus d'élargissement continue des espaces de dialogue et d'échanges féconds avec les représentants des grandes composantes de la société burkinabé comme une forme de gouvernance vertueuse », a dit M. Compaoré.

Rappelant qu'elles ont participé à la formation à la personnalité du peuple burkinabé, le président Compaoré a rendu un vibrant hommage à toutes les personnes du 3e âge de Burkina des villes et des campagnes dans la mesure où elles sont la valeur ancestrale et la mémoire collective du peuple.

Le chef de l'Etat a souligné que ces dernières années, des facilités et des exonérations fiscales ont été accordées à ces personnes du 3e âge, la gratuité des visites médicales annuelles, la revalorisation des pensions.

Le président Compaoré a pris l'engagement d'étendre la gratuité des visites médicales aux personnes âgées des campagnes dans les formations sanitaires de leurs localités en renforçant leur protection sociale.

Le premier forum national des personnes âgées au Burkina Faso, rappelle-t-on, s'est tenu le lundi 22 octobre 2012 à Ouagadougou sous le thème « Quels dispositifs développés, pour promouvoir la personne âgée comme actrice de développement ».

La protection et la promotion des personnes âgées, tel a été l'objectif global de ce premier forum national consacré à cette catégorie de Burkinabé.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés