Accueil Afrique de l'Ouest Burkina Faso Burkina Faso : Cinq ONG internationales s’inquiètent de la situation alimentaire

Burkina Faso : Cinq ONG internationales s’inquiètent de la situation alimentaire

Burkina Faso : Cinq ONG internationales s’inquiètent de la situation alimentaire

"Trois des quatre provinces de la région du Sahel (Soum, Oudalan, Séno), qui accueillent 80% des réfugiés maliens et leur cheptel, sont en situation de sécurité alimentaire sous pression, caractérisée par un faible taux d' accès à l' eau potable, une faible couverture des besoins céréaliers et un état nutritionnel non satisfaisant", indique un communiqué d' Oxfam.

Selon l'ONG, la population touchée par cette situation au Sahel est estimée à près de 380.000 personnes, soit environ 31% de la population totale de la région.

"Si aucune action n' est envisagée immédiatement, ces trois provinces seront en situation de crise alimentaireÈ", a observé la directrice pays de l'ONG Help, Christine Rauland Yambré, appelant le gouvernement burkinabè et les bailleurs de fonds à "agir pour éviter le pire".

Depuis 2012, le Burkina Faso, particulièrement la région du Sahel, a connu une "forte" affluence de réfugiés maliens suite aux conflits armés dans le Nord du Mali.

"Nous assistons depuis 2012 à une réduction des financements de la réponse humanitaire", a déploré Mme Yambré.

En 2013, l' appel de fonds du Burkina Faso pour faire face à la crise alimentaire et nutritionnelle et aux réfugiés a été financé à 56% contre 68% en 2012.

Selon le directeur pays de Oxfam, Oscar Koalga, "sans investissements à long terme soutenus et supplémentaires, il y a un risque très réel que les communautés affectées par l'insécurité alimentaire se trouvent prises dans un cercle vicieux de la vulnérabilité".

Le Burkina Faso va lancer un appel de fonds, à travers le Conseil national de sécurité alimentaire dans les mois à venir, a indiqué son Secrétaire exécutif, Tinga Ramdé, estimant à 80 millions de FCFA, les besoins en financement pour l'année en cours.