Burkina Faso : Dr Thomas Boni Yayi nommé facilitateur des élections

 

«Le président Macky sall, en sa qualité de président en  exercice de la CEDEAO a désigné Boni Yayi pour une mission de facilitation. Les élections du 11 octobre vont se dérouler dans un contexte difficile. Car, toutes les forces ne se sont pas mises d’accord sur le code électoral (…) », a déclaré le ministre béninois des Affaires étrangères. Selon lui,«cette mission de facilitation consisterait à faire en sorte que toutes les parties impliquées dans le processus électoral puissent se mettre d’accord pour que ces élections soient libres, transparentes et démocratiques et que les résultats qui en sortiront ne souffrent d’aucune contestation». 

Le «Pays des hommes intègres» a en effet été l’objet d’une insurrection populaire fin octobre 2014, qui a poussé l’ex-président Blaise Compaoré à quitter le pouvoir.

Au total, 16 candidats sur 22 enregistrés ont été retenus pour la présidentielle par le Conseil constitutionnel burkinabé qui a rejeté 6 dossiers de candidature à la présidentielle et recalé 42 proches de l’ancien président pour les prochaines législatives. Il leur est notamment reproché d’avoir participé à la tentative de modification de la Constitution, à l’origine de l’insurrection populaire fatale au président en exil, après 27 ans de pouvoir.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés