« Already », le duo entre Beyoncé et le rappeur ghannéen Shatta Wale, plébiscité sur Youtube  

Accra (@Afriquinfos 2020)- Le très attendu «Black is King» de la chanteuse américaine Beyoncé a été dévoilé le vendredi 31 juillet dernier. Vivement salué pour sa célébration de la culture noire en plein mouvement du ‘Black Lives Matter’, le projet a vu la participation de nombreux artistes africains dont le rappeur ghanéen Shatta Wale qui a collaboré sur le titre «Already» qui en quelques jours, cumule un peu de 8 millions de vues sur YouTube!

Les critiques ne tarissent pas d’éloges sur «Black Is King» de la Queen B. L’ambitieux projet inspiré du film le «Roi Lion» sorti en 2019 et tourné vers l’héritage noir, reçoit un écho particulier sur le continent africain. «Black Is King est une présentation parfois pénétrante d’artistes africains dont le travail se mélange brillamment avec celui d’Américains qui ont des racines sur le continent», a écrit John DeFore, du Hollywood Reporter. Beyoncé a en effet convié de nombreux artistes africains sur ce projet. La chanteuse nigériane Yemi Alade, son compatriote Wizkid, la Sud-Africaine Busiswa ou l’artiste ghanéen Shatta Wale, qui sont beaucoup plus visibles que sur l’album, dominé par des vedettes américaines. Shatta Wale pose notamment sur le titre « Already » concocté en collaboration avec Major Lazer et la star américaine Beyoncé. Déjà plus de 8 millions de vues sur YouTube pour ce morceau, en l’espace de quelques jours.

La présence de Shatta Wale au côté de Beyoncé est évidemment bien accueillie dans son pays le Ghana. De nombreux acteurs du showbiz local y voient une opportunité pour d’autres artistes ghanéens. C’est le cas du rappeur Opanka qui sur une radio locale a déclaré : «Tout d’abord, je tiens à féliciter Shatta Wale pour cet énorme succès. C’est une grande victoire pour la musique ghanéenne et cela inciterait le monde à accorder beaucoup plus d’attention à la musique ghanéenne et ouvrirait les portes à d’autres musiciens». Et de poursuivre: «Il est important que les autres musiciens se tournent vers la création de grandes productions pour aider à faire prospérer la musique ghanéenne», a conclu le jeune rappeur.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés