Encore une affaire embarrassante pour le pouvoir de Buhari  

Abuja (© 2021 Afriquinfos)- Voilà une affaire dont se serait bien passé Muhammadu Buhari. Le président nigérian, chantre de la lutte contre la corruption et déjà confronté à de nombreux scandales financiers au sein de son Administration, voit sa propre famille être éclaboussée par une affaire de gros sous. Son gendre, Guimba Yau Kumo, est activement recherché par l’Agence nationale anti-corruption dans une enquête portant sur une fraude immobilière d’un montant de 65 millions de dollars.  

  Les scandales financiers montent toujours en flèche au Nigeria, premier producteur de pétrole d’Afrique. Cette fois-ci c’est un membre par alliance de la famille présidentielle qui est épinglé. La Commission indépendante de lutte contre la corruption (ICPC) a indiqué vendredi dernier dans un communiqué que Guimba Yau Kumo, époux de Fatima, fille du Président Buhari et deux autres personnes, sont soupçonnés de détournement de fonds affectés à un projet national de développement immobilier. 

 «Les personnes dont les photos apparaissent ci-dessus, Tarry Ruffus, M. Gimba Yau Kumo et M. Bola Ogunsola, sont par la présente déclarées recherchées (…) en rapport avec avec les problèmes liés au détournement de fonds publics pour l’immobilier à hauteur d’une somme de 65 millions de dollars», écrit la Commission. Elle a ajouté que toute personne ayant des informations sur leur localisation devait contacter la police. C’est affaire a bien évidemment fait réagir la Présidence nigériane. Le porte-parole de Muhammadu Buhari, Garba Shehu, a confirmé l’enquête en cours sur Guimba Yau Kumo «C’est une affaire ancienne, il faudra un certain temps. C’est l’ancien Directeur général de la Banque hypothécaire fédérale», a-t-il lâché.   

Arrivé au pouvoir en 2015, Muhammadu Buhari a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. Si ses détracteurs l’ont longtemps accusé de ne cibler que ses adversaires politiques, la mise en cause de son propre gendre va faire taire peut-être plus d’un.  

 Boniface T. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés