Sénégal : Aminata Touré est catégorique, un troisième mandat n’est pas envisageable !

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- Il n’est pas question que l’éventualité d’un 3ème mandat s’invite dans le débat politique au Sénégal. C’est l’ancien ministre de la Justice, Garde des Sceaux, ancienne Premier ministre, Aminata Touré qui l’affirme lors d’un Sommet virtuel sur les limites du mandat constitutionnel en Afrique.

Alors que l’année 2020 a vu des Chefs d’Etat à grand renfort de contorsions constitutionnelles rempiler pour des 3ème voire 4ème mandats en Afrique, un sommet virtuel sur les limites de mandats constitutionnels sur le continent s’est tenu mardi. Y a notamment pris part, l’ancien membre de l’exécutif sénégalais, Aminata Touré. Aux yeux de cette dernière, ce débat ne se pose plus au Sénégal depuis 2016.

L’ancien Premier ministre sous Macky Sall rappelle les motivations de la modification constitutionnelle opérée en 2016 et adoptée par référendum le 20 mars de la même année. Selon celle qui était jusqu’à une période récente présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE), la Constitution est très claire et ne permet pas de faire plus de deux mandats à la tête de l’État.

«Suite au choix constitutionnel effectué lors du référendum du 20 mars 2016, le Sénégal a modifié sa Constitution limitant les mandats présidentiels à deux mandats consécutifs, mais avec une précision importante qui était à l’époque clairement voulue, et qui précise à l’article premier : ‘La durée du mandat du président de la République est de 5 ans. Et, nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs’ », a indiqué Aminata Touré.

Si la question du 3ème mandat revient sur le tapis au Sénégal, c’est au regard des dernières déclarations du Chef de l’Etat Macky Sall, qui, bien qu’il effectue son deuxième mandat, laisse planer le flou sur ses intentions. «Je ne dis ni oui ni non», a-t-il notamment répondu quand il a été interrogé sur le sujet. Visiblement, la réaction d’Aminata Touré laisse présager que le président sénégalais fera face à une forte opposition si cette éventualité se confirmait.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés