Architecture : Le Ghanéen Sir Adjaye, premier Noir lauréat du Prix britannique ‘Royal Gold Medal’ 

Accra (© 2020 Afriquinfos)- Mondialement reconnu pour son apport au domaine de l’architecture, le Ghanéen Sir David Adjaye est honoré par le Royal Institute of British Architects (RIBA). Il se voit distinguer pour le compte de l’année 2021 via la très prestigieuse «Médaille d’Or Royale» pour l’ensemble de son œuvre. 

«C’est une grande humilité  et un grand honneur que mes pairs reconnaissent le travail que j’ai développé avec mon équipe et ma contribution dans le domaine au cours des 25 dernières années. L’architecture, pour moi, a toujours été la création de la beauté pour édifier tous les peuples du monde de manière égale, et contribuer à l’évolution de l’artisanat. L’impact social de cette discipline a été et continuera d’être le moteur de l’expérimentation qui alimente ma pratique. Un moment de gratitude sincère et sincère et merci à toutes les personnes qui ont soutenu le voyage pour arriver à ce moment». Ce sont les mots de Sir David Adjaye à l’annonce de sa nomination pour recevoir la Médaille d’Or Royale 2021 décernée par le Royal Institute of British Architects (RIBA).

Cette distinction récompense le travail de toute une vie à l’influence exercée par les travaux du cabinet «Adjaye Associates» pour l’avancement de l’architecture. L’architecte ghanéen dont les réalisations sont érigées aux quatre coins du monde est une référence dans son domaine. Au cours des 25 dernières années, il a imposé sa patte et son génie sur de nombreuses œuvres innovantes et uniques.

Parmi elles, on peut citer : le très célèbre Smithsonian National Museum of African American History and Culture, à Washington, DC (2016) ; Ruby City, un centre d’art à San Antonio, Texas (2019); le Concept Store Alara à Lagos (2016); le développement à usage mixte de Sugar Hill (logement, musée, installations communautaires et bureaux) à Harlem, New York (2015).

Ou encore la Fondation Aishti, un centre artistique et commercial à usage mixte à Beyrouth, Liban (2015); deux bibliothèques de quartier à Washington, DC (toutes deux en 2012); la Moscow School of Management Skolkovo en Russie (2010); le Musée d’art contemporain de Denver, Colorado (2007). Cette longue liste comprend aussi le Centre Nobel de la paix à Oslo, Norvège (2005); le Centre des arts Rivington Place à Hackney, Londres (2007); et les Idea Stores -deux bibliothèques communautaires à Londres- (2004, 2005).

Sir David Adjaye ne fait pas seulement dans les constructions. Sa panoplie d’œuvres architecturales couvre aussi des maisons privées, des expositions, la conception de meubles, de grands bâtiments culturels et plans directeurs de ville.

«Adjaye Associates» a des bureaux à Accra, Londres et New York. Alliant pratique et enseignement, Sir Adjaye a enseigné dans les Universités de Harvard, Michigan, Pennsylvanie et Princeton (USA).

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés