Tanzanie : L’armée arrête plus de 900 braconniers

Le ministre de la Défense et du Service national, Shamsi Vuai Nahodha, a déclaré lors d'une conférence de presse à Dodoma que 631 armes à feux, dont 13 armes militaires, ont été saisies pendant l'opération menée conjointement par la Force de défense du peuple tanzanien, la Force de police tanzanienne et les Parcs nationaux tanzaniens. Il a indiqué que 1458 munitions ont également été saisies pendant l'opération lancée dans les parcs nationaux du pays. Cette opération a été lancée, car la Tanzanie perd 30 éléphants par jour, soit 10.000 par an, à cause des braconniers.

A cause des activités de braconnage, la population d'éléphants en Tanzanie est passée de 130.000 à 100.000 au cours des dernières années. Au rythme actuel, il est à craindre que la Tanzanie soit dépeuplée de ses éléphants dans 10 ans. La semaine dernière, le ministre des Ressources naturelles et du Tourisme, Khamis Kagasheki, a conseillé aux auteurs des massacres des éléphants de se rendre. « Le gouvernement est très sérieux dans sa croisade anti-braconnage. Il remuera ciel et terre pour retrouver les braconniers », a poursuivi M. Kagasheki.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés