La Tanzanie a peu de chance d’atteindre les OMD sur le planning familial

Il est peu probable que la Tanzanie atteigne les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sur le planning familial, car l'utilisation des contraceptifs ne s'élève qu'à 27 %, bien loin de l'objectif de 60 % fixé pour 2015, selon un officiel.

Dotée d'une population de plus de 45 millions d'habitants, la Tanzanie est un des 189 pays ayant signé les OMD en septembre 2000 à l'Assemblée générale des Nations Unies. Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Hussein Mwinyi, a déclaré à Dodoma jeudi qu'à ce jour l'utilisation des contraceptifs dans le pays est- africain n'était que de 27 %, bien en-dessous des 60 % fixés pour 2015.

« Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Et je doute que nous puissions atteindre la cible en une année », a avoué M. Mwinyi au parlement à Dodoma.

Le ministre a expliqué que les femmes recouraient plus au planning familial que les hommes. « Je n'ai aucun chiffre sur le nombre d'hommes procédant à une vasectomie comme moyen de contraception. La plupart des Tanzaniens préfèrent utiliser des préservatifs que recourir à la vasectomie. C'est un obstacle qui doit être franchi en encourageant les hommes à aller au planning familial », a poursuivi M. Minyi.

Il a ajouté qu'en moyenne le taux de fertilité en Tanzanie était de 5,4 enfants par femme, nombre élevé qui doit être abaissé. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés