9 ans après leur divorce, le Rwanda et la CEEAC se remettent en couple

Ce retour, dont la concrétisation est effective depuis cette semaine, à la faveur d’un déplacement de la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, à Libreville, où se trouve le siège de l’organisation, est l’aboutissement d’un long processus entamé depuis 2014.

Le choix du Rwanda en 2007, de quitter la CEEAC, était dicté par des calculs politiques et économiques. En effet, en privilégiant l’Afrique de l’Est à l’Afrique Centrale en 2007, le Rwanda s’éloignait de l’espace francophone, d’autant que dans la foulée, Kigali optait pour l’anglais à la place du français comme première langue étrangère à l’école et décidait de rejoindre le Commonwealth.

D’un autre côté, il s’agissait pour le pays, de rentabiliser davantage ses multiples partenariats régionaux ; Kigali réalisant déjà 70% de son commerce extérieur avec ses voisins de l’est du continent, notamment le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie. Un choix qui, 9 ans plus tard semble payant, car les pays d’Afrique de l’Est ont connu des croissances plus fortes que leurs voisins et réussi une intégration économique accélérée.

Fondée en 1983, la CEEAC regroupe 11 pays d’Afrique centrale et a pour but entre autres, de faciliter les échanges économiques dans la zone.

 Maxime Apevinyekou

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PM centrafricain ne peut pas être révoqué pendant la transition, selon la CEEAC
Centrafrique : Un sommet de la CEEAC vendredi à Malabo en marge du 23e sommet de l'UA
Le président tchadien appelle la FOMAC à contribuer à la sécurisation de Bangui
CEEAC/ Réforme : un sommet extraordinaire prévue le 18 décembre
La CEEAC condamne avec fermeté le terrorisme de Boko Haram au Nigeria
La CEEAC "prend acte de la création du Conseil national de transition" en RCA
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
CEEAC: plaidoyer pour une zone de libre-échange
L'Afrique centrale prépare un Plan d'extrême urgence sur la lutte anti-braconnage
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
Centrafrique : 100 millions de dollars de la CEEAC pour la MISCA
La CEEAC un havre de paix et de prospérité ?
Les jeunes de l'Afrique centrale mobilisés contre le VIH/Sida
Le président sud-africain participera au sommet sur la Centrafrique à N'Djamena
L'ONU et les Etats d'Afrique centrale mettent en place un cadre de coopération
Congo : Création en juillet d'un Fonds pour l'économie verte en Afrique centrale
La Guinée Bissau accueille du 9 au 11 juillet 2019 le 3ème Forum régional de la conservation de l'Af...
Vers la validation des instruments de coopération et de la stratégie intercommunautaire de sécurité ...
Golfe de Guinée/Piraterie maritime : Un centre de coordination prévu à Yaoundé
L’engagement de l’Afrique Centrale à faire perpétuer le franc CFA
Crise RCA : La solution viendra des Centrafricains
La Fomac en RCA aura 2000 hommes pour aider à la sécurisation du pays, déclare le sommet de la CEEAC
Centrafrique : Passation de commandement imminent entre les forces de la CEEAC et la MISCA
Centrafrique : Djotodia au sommet de N'Djamena avec Nguendet et Tiangaye (CNT)

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés