ONU/Afrique au Conseil de sécurité entre 2021 et 2022: Djibouti tacle les manœuvres de Nairobi

Addis-Abeba (© 2019 Afriquinfos)-La décision de l’Union africaine (UA) validant mercredi, à ses dépens, la candidature du Kenya au poste de membre non-permanent du Conseil de sécurité pour la période 2021-2022 n’a pas été bien accueillie par Djibouti qui a d’ailleurs rejeté ladite décision.

« La République de Djibouti reste attachée à sa candidature au poste de membre non-permanent du Conseil de sécurité pour la période 2021-2022. Elle a foi en la légitimité de sa candidature et ne saurait accepter d’y renoncer sous l’effet d’arrangement peu transparent qui fait fi de la pratique traditionnelle et du respect des principes de rotation », a indiqué le gouvernement djiboutien dans un communiqué officiel.

D’après Djibouti, le recours au vote au sein de l’UA « n’est pas conforme » aux règles pertinentes de consensus qui a toujours prévalu pour le Groupe Afrique de l’Est et qui doivent notamment guider les délibérations du comité de candidatures. Réaffirmant sa souscription totale aux règles et procédures établies en matière d’élection au Conseil de sécurité de l’ONU,

« Djibouti revendique donc son droit souverain à présenter sa candidature à l’ensemble des Etats membres des Nations unies lors des élections qui auront lieu à l’Assemblée générale, à New York, en juin 2020 », a prévenu enfin le gouvernement djiboutien dans son communiqué.

A l’issue d’un vote secret remporté par le Kenya par 37 voix contre 13 pour Djibouti, les pays de l’UA ont approuvée mercredi à Addis-Abeba, en Ethiopie, la candidature du Kenya au poste de membre non-permanent du Conseil de sécurité pour la période 2021-2022.

Outre la validation de l’UA, le Kenya doit aussi parvenir à obtenir au moins le deux tiers du vote à l’ONU lors d’un vote de l’Assemblée générale de juin 2020 à New York. Le pays doit recueillir au moins 129 voix sur les 193 membres de cette Assemblée pour être éligible à l’unique poste pour l’Afrique de l’Est au Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2021-2022.

Pour rappel, le Conseil de sécurité est l’organe le plus puissant de l’ONU composé de 15 membres, dont cinq sont permanents et disposent d’un droit de veto, il est chargé du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde.

I.N.

Ces articles devraient vous intéresser :

Face à l’épidémie du Coronavirus, le chef de l’ONU appelle à ne pas céder à la panique
Suite de la croisade contre le Covid-19 : L'ONU restera solidaire de l'Afrique (Guterres)
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU débattra le 17 juin du racisme à la demande de l'Afrique
Afrique australe: 45 millions de personnes menacées par la famine, selon l'ONU
Le plan Trump pour le Moyen-Orient qualifié de déséquilibré (ONU)
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
Bissau: l'ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique
Libye: l'émissaire de l'ONU dénonce des violations continues des accords de Berlin
Avenir et paix au Sahel: Réunion déterminante à l'ONU avant les urgentes réformes
Soudan : l’ONU se félicite de la signature de l'accord sur la transition vers un gouvernement civil
Mali : le Chef des Opérations de Paix de l’ONU demande plus de moyens et de coordination
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Diplomatie internationale: Le Kenya, bientôt membre non permanent du CS de l'ONU?
Ghassan Salamé, l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye vient de démissionner
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
ONU en 2019/Muhammad-Bande, 2è Nigérian et 13è Africain à présider à présider l’AG
AG de l’ONU : l’exacerbation de la crise libyenne au menu d’un mini-sommet présidé par la France
Le régime de sanctions contre le Mali vient d’être renouvelé pour un an par le Conseil de sécurité d...
Libye: L'UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l'émissaire de l'ONU
Mali : le massacre à Ogossagou sur le point d’être qualifié de crime contre l’humanité (ONU)

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés