Rajoelina et Ravalomanana interprètent différemment le Sommet de la SADC

 

Ces interprétations contradictoires portent sur la candidature ou non des deux personnalités à l’élection présidentielle qui doit se tenir le 8 mai 2013 dans la Grande Ile et le retour de l’ancien président exilé en Afrique du sud dans son pays natal.

Marc Ravalomanan a déclaré, par téléphone, à ses partisans regroupés au quartier général de sa mouvance, à Antananarivo que la SADC est favorable à trois points relatifs à la sortie de crise, et qui ont été décrits dans la feuille de route malgache signée le 17 septembre 2011.

Selon Ravalomanana, ces points essentiels indiquent qu’il peut rentrer au pays, que chacun est libre de se présenter aux élections et que le calendrier électoral présenté par la Commission électoral Nationale Indépendante pour la Transition ( CENIT) a été accordé par chaque partie prenante.

De son côté, Andry Rajoelina, qui a tenu une conférence de presse pour rendre compte de sa mission en terre mozambicaine et des recommandations de la Troïka, a émis une autre version.

Concernant la question de candidature, la Troïka a recueilli l’ avis de chacun et a noté les souhaits des politiciens, mais les dernières décisions appartiennent aux premiers concernés, a-t-il précisé.

« Au moment opportun, je ferai officiellement une déclaration à la Nation par rapport à ma position sur ma candidature », a déclaré Rajoelina.

Il a affirmé avoir proposé son retrait à la course à la magistrature suprême, si cette décision pourrait apporter l’ apaisement et la solidarité, mais surtout si Marc Ravalomanana accepte, de son côté, de ne plus revenir au pays qu’après les élections.

« Mais Ravalomanana a rejeté cette proposition », a-t-on signalé.

Quant au retour de l’ancien président malgache, le communiqué de la présidence de la transition a indiqué qu’une sérieuse collaboration entre les forces de l’ordre malgache et les responsables de la sécurité au niveau de l’organe de la SADC s’ impose.

Ainsi, les phases d’évaluation sur ce retour seront tenues dans les 30 à 60 jours à venir.

« Les planifications et concertations seront adoptées dans le seul but de préserver la paix et d’assurer et de garantir la stabilité et la sécurité à Madagascar », a précisé Rajoelina.

« La question sur la candidature de Ravalomanana n’est plus au menu des pourparlers, mais son retour reste à discuter par tous les responsables concernés et ce ne sera ni demain, ni après- demain, ni dans une semaine et encore moins dans un mois, comme l’ a clairement spécifié les résolutions prises par le Sommet de la SADC », a rajouté Rajoelina.

Rajoelina a toutefois indiqué que le calendrier électoral fixé par la CENIT et les experts des Nations Unies a été avalisé par la SADC.

Avant le sommet du 16 août à Maputo, Ravalomanana et Rajoelina, principaux protagonistes de la crise malgache qui a débuté en décembre 2008, se sont rencontrés les 24 et 25 juillet et le 8 août dernier aux Seychelles.

La feuille de route a été signée par onze entités politiques. Malgré la réalisation de certains points de cette feuille de route, quelques articles ont créé des polémiques sur leur interprétation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Madagascar : Le conclave propose le retrait des candidatures de Rajoelina, Lalao et Ratsiraka
Madagascar-Résultats partiels : Rajoelina et Ravalomanana se tiennent dans un mouchoir de poche
Covid-19 : Le président Rajoelina table sur un remède-miracle malgache à base de plantes
Réactions sur la non candidature de Rajoelina à la présidentielle
Rajoelina distribue les étoiles avant de partir
Rajoelina insiste sur la souveraineté dans le règlement de la crise
Madagascar/Présidentielle : les résultats partiels laissent profiler un 2ème tour Rajoelina-Ravaloma...
Madagascar : La deuxième rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana aura lieu mercredi à Desroche
Rajoelina en Tanzanie pour trouver une issue à la crise
Madagascar : La SADC invite Ravalomanana et Rajoelina à ne pas se présenter à la présidentielle
Madagascar : Départ de Rajoelina pour un entretien personnel avec le président tanzanien
Rajoelina futur Premier ministre ?
Le ‘’Covid-Organics’’ simplement victime du nom de son pays inventeur (A. Rajoelina)
Madagascar : Le parti de Rajoelina désigne son candidat à la présidentielle
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : Les compagnies minières critiquées par Rajoelina
Madagascar : Rajoelina, candidat potentiel à la présidentielle
Madagascar : Rajoelina précise les règles de jeu sur la désignationdu futur Premier ministre
Madagascar : Les fonctions du chef de l'Etat seraient exercées collégialement après la démission de ...
Rajoelina demande le soutien international, insistant sur l'indépendance
Madagascar : les églises envisagent de tenir une rencontre entre Rajoelina et trois anciens présiden...
Madagascar : La fête nationale encore présidée par Rajoelina
Madagascar : Paris donne son avis sur la rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana
Madagascar : Andry Rajoelina va rencontrer le président de la SADC

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés