Rajoelina en position d’être nommé Premier ministre par son camp

 

« Selon notre estimation, nous avons 53 députés mais ce chiffre peut remonter jusqu’à 58 après vérification », a indiqué à l’AFP Jean de Dieu Maharante, le président du groupe de candidats qui se présentaient sous les couleurs de Mapar, acronyme signifiant en français « avec le président Andry Rajoelina ».

La Constitution malgache prévoit que le président de la République nomme le Premier ministre présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale.

« C’est notre parti qui a recueilli plus de députés à la prochaine Assemblée nationale, et la loi n’exige pas une majorité absolue pour la désignation du Premier ministre », a ajouté M. Maharante.

Selon Augustin Andriamananoro, vice-président de Mapar, « à moins que M. Rajoelina ne préfère se mettre en réserve de la République et proposer quelqu’un d’autre, députés ont fait le choix de le proposer en qualité de Premier ministre ».

Les estimations du camp Rajoelina étaient confortées par la presse malgache samedi qui a calculé que le groupe Mapar a emporté 53 sièges et la mouvance de l’ancien président déchur Marc Ravalomanana seulement 30. Les 68 élus restants se repartissent entre plusieurs petits partis ou candidats sans étiquette.

La cour électorale spéciale (CES) a maintenant trente jours pour confirmer ces résultats provisoires produits par la Commission électorale nationale indépendante (Cenit), après examen des différents recours.

Les législatives à Madagascar ont eu lieu le 20 décembre jumelées au deuxième tour de la présidentielle, remporté à 53,50% des voix par Hery Rajaonarimampianina, le candidat de M. Rajoelina selon des résultats quasi-définitifs.

Andry Rajoelina, exclu de l’actuelle élection présidentielle sous la pression de la communauté internationale, avait laissé entendre il y a quelques mois qu’il pourrait rester au pouvoir, en devenant Premier ministre au côté de son candidat en attendant 2018.

Il est arrivé au pouvoir à la faveur du renversement de l’ex-président Marc Ravalomanana début 2009, celui-ci vivant en exil en Afrique du Sud, empêché de revenir mais ayant participé aux élections par le biais de son épouse Lalao et de sa tête d’affiche Robinson Jean Louis, qui a remporté un score de 46,50%.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : L’état de la pandémie sur le continent au 19 avril 2020
Madagascar : Rajoelina relance son appel à une élection paisible
Madagascar : Les compagnies minières critiquées par Rajoelina
Madagascar : les églises envisagent de tenir une rencontre entre Rajoelina et trois anciens présiden...
Madagascar : Rajoelina précise les règles de jeu sur la désignationdu futur Premier ministre
Madagascar : Le syndicat des enseignants malgaches rejette la proposition de Andry Rajoelina
Madagascar : Rencontre entre Rajoelina et les trois anciens présidents
Madagascar : le "Colisée" de Rajoelina au coeur de la capitale fait controverse
Madagascar/Présidentielle : les résultats partiels laissent profiler un 2ème tour Rajoelina-Ravaloma...
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : Rajoelina insiste sur la vente de stock de bois de rose
Madagascar : Les fonctions du chef de l'Etat seraient exercées collégialement après la démission de ...
Madagascar : La fête nationale encore présidée par Rajoelina
Rajoelina insiste sur la souveraineté dans le règlement de la crise
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Rajoelina en Tanzanie pour trouver une issue à la crise
Madagascar : Rajoelina vise la présidentielle de 2018
Rajoelina et Ravalomanana interprètent différemment le Sommet de la SADC
Madagascar : Passation de pouvoir entre Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina
Madagascar : La passation de pouvoir entre Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina se tiendra vendredi
Le ‘’Covid-Organics’’ simplement victime du nom de son pays inventeur (A. Rajoelina)
Madagascar : Rajoelina parti pour New York pour rencontrer Ban Ki-moon
Madagascar : Aucune déclaration de candidature de Rajoelina mercredi
Madagascar : Le parti de Rajoelina et la mouvance Ravalomanana en tête dans les législatives

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés