Madagascar : Rajoelina relance son appel à une élection paisible

 

Le président de la transition de Madagascar, Andry Rajoelina, a relancé son appel aux électeurs malgache de se rendre aux urnes massivement pour élire un nouveau président, après avoir voté dans un bureau de vote à Antananarivo vendredi matin.

M. Rajoelina, qui a vu sa propre candidature désapprouvée par la Cour Electorale Spéciale (CES), a invité les citoyens malgaches à voter massivement ce vendredi afin de choisir le premier président de la 4e République qui marquera l’installation des institutions du pays.

« La voix de chaque citoyen compte puisqu’elle permettra de dresser l’avenir du pays pour les cinq prochaines années. Vous avez le dernier mot dans ce processus de sortie de crise, allez aux urnes », a-t-il souligné après avoir passé aux urnes du Lycée Agricole d’Ambatobe.

Dans une déclaration à la Nation diffusée jeudi soir sur les chaînes nationales, M. Rajoelina a déjà marqué que « les Malgaches ont besoin d’un dirigeant sage qui ne les trahira pas, un président animé par l’amour de sa Patrie, capable de protéger les intérêts supérieurs de Nation ainsi que ceux du peuple et vous avez le choix après ces 30 jours de campagne électorale ».

En répondant à une question de presse sur le candidat de son choix, M. Rajoelina a répondu : « Je ne peux pas dire qui j’ai choisi mais c’est un choix personnel. Je ne peux pas dire que je soutiens tel ou tel candidat mais nous verrons par la suite à l’issue du second tour ».

Les électeurs malgaches, soit un total de plus de 7,8 millions d’inscrits pour 20.001 bureaux de vote créés par la Commission électorale nationale indépendante de la transition (CENI-T), ont commencé à vote massivement vendredi matin pour élire leur futur président pour les cinq prochaines années parmi 33 candidats.

Selon des reportages, Hery Rajaonarimampianina, ancien ministre des Finances du gouvernement de transition de Rajoelina, aurait le soutien de celui-ci tandis que Jean-Louis Robinson bénéfice d’un soutien ouvert et à haute voix de Marc Ravalomanana, l’ancien président actuellement exilé en Afrique du Sud.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : le "Colisée" de Rajoelina au coeur de la capitale fait controverse
Madagascar : Départ de Rajoelina pour un entretien personnel avec le président tanzanien
Le ‘’Covid-Organics’’ simplement victime du nom de son pays inventeur (A. Rajoelina)
Madagascar : Ravalomanana et Rajoelina devraient se rencontrer à Luanda le 4 juillet
Madagascar : La fête nationale encore présidée par Rajoelina
Madagascar : Le parti de Rajoelina désigne son candidat à la présidentielle
Rajoelina distribue les étoiles avant de partir
Madagascar : les églises envisagent de tenir une rencontre entre Rajoelina et trois anciens présiden...
Madagascar : Les compagnies minières critiquées par Rajoelina
Madagascar : Rajoelina vise la présidentielle de 2018
Madagascar : Rajoelina parti pour New York pour rencontrer Ban Ki-moon
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Madagascar : Rajoelina en Tanzanie pour rencontrer la troïka de la SADC
Rajoelina futur Premier ministre ?
Madagascar/Présidentielle : les résultats partiels laissent profiler un 2ème tour Rajoelina-Ravaloma...
Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp
Madagascar : Le syndicat des enseignants malgaches rejette la proposition de Andry Rajoelina
Madagascar : Le conclave propose le retrait des candidatures de Rajoelina, Lalao et Ratsiraka
Madagascar : Rajoelina remplace 10 chefs de régions par 8 militaires et 2 civils
Madagascar : Rajoelina précise les règles de jeu sur la désignationdu futur Premier ministre
Madagascar : Aucune déclaration de candidature de Rajoelina mercredi
Réactions sur la non candidature de Rajoelina à la présidentielle
Madagascar : Les fonctions du chef de l'Etat seraient exercées collégialement après la démission de ...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés