Madagascar : Rajoelina insiste sur la vente de stock de bois de rose

 

       Rajoelina soutient qu’il serait mieux de mettre en vente ces bois afin d’éviter leur exploitation illicite, a-t-il indiqué.

     « Plusieurs réunions ont été entamées avec le Premier ministre, qui est aussi en charge du ministère de l’environnement, concernant le trafic et l’exportation illicite de bois de rose. Puisque plusieurs points de stocks ne cessent de diminuer sur place, ce qui profite à quelques responsables dont je suis totalement contre, il faut voir comment stopper ce genre de trafic en mettant en vente les bois saisis », a-t-il martelé.

     Concernant le projet d’Ordonnance sur ce même sujet, Rajoelina s’est demande si certains responsables aimeraient voir les stocks diminuer en nombre sur place ou c’est effectivement c’est ce qu’ ils protègent.

     « Il faut agir en toute transparence pour que le peuple puisse être informé des stocks existants. Les responsables directs ont déjà reçu des directives pour résoudre ces problèmes », a-t-il précisé.

     En ce qui concerne l’utilisation des fonds obtenus, le président de la transition a indiqué qu’« une grande partie sera allouée à l’achat d’équipements pour les forces de l’ordre mais aussi pour soutenir financièrement ces dernières dans la sécurisation des prochaines élections ».

     Il a tenu à souligner que les procédures de vente seront effectuées en toute transparence tout en indiquant que la vente se fera par voie d’Appel d’Offre international pour permettre aux acquéreurs internationaux d’agir selon les normes requises.

     En réaction à cette vente des stocks de bois de rose, l’ ambassadeur de France à Madagascar, dans ses twitts de lundi a martelé que le projet de cession à très court terme, en pleine campagne électorale, d’une partie du stock de bois de rose à un opérateur étranger est un projet particulièrement troublant : serons-nous confrontés dès la semaine prochaine à une violation du droit international ?, s’est-il demandé.

     Notons que la coupe, l’exploitation et le transport de bois de rose, qui est considéré comme de bois précieux, est interdit à Madagascar depuis le mois de mars 2010. En octobre 2010, l’Etat malgache a adopté une ordonnance portant sur la création de la juridiction spéciale chargée de poursuivre et de juger les infractions relatives aux bois de rose et aux bois d’ébène.

     En septembre 2011, les opérateurs légaux nationaux ont déclaré qu’ils possèdent environ 200 000 rondins de bois de rose, estimés à peu près à 300 millions de dollars. Aucun nouvel état n’a été transmis après cette date.

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina
Madagascar : Pas de résultat concret suite à la rencontre Kikwete-Rajoelina
Rajoelina en Tanzanie pour trouver une issue à la crise
Madagascar : La fête nationale encore présidée par Rajoelina
Madagascar : Andry Rajoelina va rencontrer le président de la SADC
Rajoelina et Ravalomanana sont invités au Sommet de laTroïka de la SADC
Madagascar/Présidentielle : les résultats partiels laissent profiler un 2ème tour Rajoelina-Ravaloma...
Madagascar : Le syndicat des enseignants malgaches rejette la proposition de Andry Rajoelina
Rajoelina futur Premier ministre ?
Madagascar : Rencontre entre Rajoelina et les trois anciens présidents
Madagascar : La passation de pouvoir entre Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina se tiendra vendredi
Madagascar : Rajoelina, Ratsiraka et Albert au dialogue initié par les Eglises
Rajoelina demande le soutien international, insistant sur l'indépendance
Madagascar : La SADC invite Ravalomanana et Rajoelina à ne pas se présenter à la présidentielle
Madagascar/Présidentielle : à  J-3  du deuxième tour, Ravalomanana et Rajoelina se sont livrés un « ...
Covid-19 : Le président Rajoelina table sur un remède-miracle malgache à base de plantes
Madagascar : Rajoelina remplace 10 chefs de régions par 8 militaires et 2 civils
Madagascar : Rajoelina relance son appel à une élection paisible
Madagascar : le "Colisée" de Rajoelina au coeur de la capitale fait controverse
Rajoelina insiste sur la souveraineté dans le règlement de la crise
Madagascar : Passation de pouvoir entre Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina
Madagascar : Organisation des élections sans la communauté internationale (Rajoelina)
Rajoelina et Ravalomanana interprètent différemment le Sommet de la SADC

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés