Madagascar : la mouvance Ravalomanana interpelle la communauté internationale sur l’annonce officielle de soutien de Rajoelina au candidat Hery Rajaonarimampianina

 

La mouvance de l’ancien président Marc Ravalomanana interpelle la communauté internationale sur l’annonce officielle faite par le président de la transition, Andry Rajoelina de son appui au candidat Hery Rajaonarimampianina au deuxième tour de l’élection présidentielle du 20 décembre prochain.

Samedi dernier, Rajoelina a annoncé dans un entretien accordé au quotidien français Le Monde, qu’il a soutenu dans la coulisse Hery Rajaonarimampianina lors du premier tour. « J’ai donné des consignes. Mes ministres l’ont soutenu. Pour le second tour, c’est désormais clair : Hery Rajaonarimampianina est le candidat de la mouvance Rajoelina, le candidat de la révolution », a-t-il annoncé.

Lundi, joint au téléphone par Xinhua, le chef de la délégation de la mouvance, Mamy Rakotoarivelo, a annoncé que la mouvance va interpeller la communauté internationale concernant cette annonce de l’appui de Rajoelina à Hery Rajaonarimampianina pour le deuxième tour de l’élection présidentielle.

« Nous voulons que la communauté internationale veille à l’ application de la feuille de route qui a clairement indiqué que les chefs d’institutions et les membres du gouvernement doivent rester neutres pendant le processus électoral », a annoncé Mamy Rakotoarivelo à Xinhua.

« Même si Rajoelina déclare son appui à Hery Rajaonarimampianina, nous n’avons pas peur, mais nous voudrions simplement que la feuille de route soit appliquée », a-t-il continué.

En ce qui concerne la critique de Rajoelina dans le quotidien Le Monde sur l’intervention de l’ancien président Ravalomanana de parler en direct pendant les meetings de Jean-Louis Robinson depuis l’Afrique du Sud, le chef de la délégation de la mouvance a tenu à rappeler que « Ravalomanana n’a aucune attribution dans la transition actuelle et donc il est libre de déclarer ce qu’il a envie de dire mais Rajoelina n’est pas libre puisqu’il est le président de la transition ».

Notons que Madagascar est en crise depuis décembre 2008 suite à une opposition entre Rajoelina et Ravalomananana. Une feuille de route a été signée par onze entités politiques malgaches le 17 septembre 2011. Cette feuille de route stipule dans son article 15 la nécessité de la neutralité du président, du gouvernement, des chefs d’Institution et l’ensemble de l’administration de la transition dans la période de la transition et en particulier dans le processus électoral.

Le 25 octobre dernier, Madagascar a organisé le premier tour de l’élection présidentielle où 33 candidats étaient en lice. La majorité absolue (plus de 50% des voix) n’ayant pas été atteinte au premier tour, les deux premiers dont Jean-Louis Robinson (21,10% ), poulain de l’ancien président Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina (15,93 %), s’opposeront au deuxième tour le 20 décembre prochain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Madagascar : Le parti de Rajoelina désigne son candidat à la présidentielle
Rajoelina futur Premier ministre ?
Réactions sur la non candidature de Rajoelina à la présidentielle
Covid-19 : Le président Rajoelina table sur un remède-miracle malgache à base de plantes
Madagascar : Le parti de Rajoelina et la mouvance Ravalomanana en tête dans les législatives
Madagascar : Rajoelina, candidat potentiel à la présidentielle
Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : Les compagnies minières critiquées par Rajoelina
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Madagascar : Rajoelina en Tanzanie pour rencontrer la troïka de la SADC
Madagascar : Le conclave propose le retrait des candidatures de Rajoelina, Lalao et Ratsiraka
Madagascar/Présidentielle : Rajoelina et Ravalomanana au second tour le 19 décembre prochain
Rajoelina distribue les étoiles avant de partir
Madagascar : Organisation des élections sans la communauté internationale (Rajoelina)
Madagascar : Rajoelina remplace 10 chefs de régions par 8 militaires et 2 civils
Madagascar : Rajoelina parti pour New York pour rencontrer Ban Ki-moon
Madagascar : La deuxième rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana aura lieu mercredi à Desroche
Madagascar-Résultats partiels : Rajoelina et Ravalomanana se tiennent dans un mouchoir de poche
Madagascar : Paris donne son avis sur la rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana
Madagascar : les églises envisagent de tenir une rencontre entre Rajoelina et trois anciens présiden...
Madagascar : Rencontre entre Rajoelina et les trois anciens présidents
Madagascar : Rajoelina insiste sur la vente de stock de bois de rose
Madagascar : Départ de Rajoelina pour un entretien personnel avec le président tanzanien

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés