Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina

 

La rencontre entre les deux personnalités s’est déroulée à huis clos et a duré un tour d’horloge, a-t-on indiqué.

 A l’issue de cette entrevue, le candidat Hery Rajaonarimampianina, le candidat numéro 3, a souligné que « cette rencontre s’inscrit dans un cadre convivial ». Selon lui, cette entrevue témoigne de son respect à l’endroit de l’actuel président de la transition et non moins leader de la révolution orange en 2009.

 « Je suis là (au Palais d’Ambohitsorohitra, dans la capitale malgache) parce qu’il est le président de la Transition, c’est le Raiamandreny (littéralement traduit Parent) à Madagascar et il est aussi le leader de la lutte populaire de 2009″, a-t-il indiqué. « Il a discuté du fait que je m’inscris dans le cadre de cette lutte et de toutes les luttes du peuple malgache pour éradiquer toutes formes d’injustice d’ailleurs. Je suis déterminé à porter haut le flambeau du changement et du développement du pays », a-t- il expliqué. Dans cette optique, le candidat du « Hery vaovao ho an’i Madagasikara » (Nouvelle force pour Madagascar) a clamé haut et fort que sa relation avec Rajoelina repose sur la confiance mutuelle. « Nos relations sont sans ambages et très cordiales », a- t-il martelé.

 « La rencontre a également été une occasion pour le président de la transition de renouveler sa bénédiction à ce candidat dans le cadre du prochain scrutin. Par ailleurs, le candidat du « Hery vaovao ho an’i Madagasikara » a réitéré qu’il est « le candidat du changement, du fihavanana et de l’unité nationale et qu’il est dé terminé à collaborer avec toutes les forces sans exception ». Interrogé par les journalistes sur des éventuelles directives particulières émanant du président de la transition pour la campagne électorale du second tour, le candidat a répondu par la négative. « Il n’existe pas de directives. Notre conversation était basée sur le principe général de la confiance mutuelle », a-t-il précisé.  

Notons que Hery Rajaonarimampianina va affronter le candidat numéro 33 soutenu par l’ancien président Marc Ravalomanana au deuxième tour de l’élection présidentielle du 20 décembre prochain. Selon le résultat officielle de la CES, Jean-Louis Robinson a obtenu les 21,16% (949.987 voix) des suffrages exprimés et Hery Rajaonarimampianina a acquis 15,85% (711.534 voix) lors du premier tour de l’élection présidentielle.

 

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Madagascar : Ravalomanana et Rajoelina devraient se rencontrer à Luanda le 4 juillet
Madagascar : La passation de pouvoir entre Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina se tiendra vendredi
Madagascar/Présidentielle : à  J-3  du deuxième tour, Ravalomanana et Rajoelina se sont livrés un « ...
Rajoelina demande le soutien international, insistant sur l'indépendance
Rajoelina distribue les étoiles avant de partir
Madagascar : Pas de résultat concret suite à la rencontre Kikwete-Rajoelina
Madagascar : la mouvance Ravalomanana interpelle la communauté internationale sur l'annonce officiel...
Madagascar : Le parti de Rajoelina désigne son candidat à la présidentielle
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Madagascar : Départ de Rajoelina pour un entretien personnel avec le président tanzanien
Madagascar : Rajoelina remplace 10 chefs de régions par 8 militaires et 2 civils
Rajoelina en position d'être nommé Premier ministre par son camp
Madagascar/Présidentielle : les résultats partiels laissent profiler un 2ème tour Rajoelina-Ravaloma...
Madagascar : Rajoelina en Tanzanie pour rencontrer la troïka de la SADC
Madagascar : Les fonctions du chef de l'Etat seraient exercées collégialement après la démission de ...
Rajoelina futur Premier ministre ?
Rajoelina et Ravalomanana sont invités au Sommet de laTroïka de la SADC
Madagascar : Le syndicat des enseignants malgaches rejette la proposition de Andry Rajoelina
Madagascar : Rajoelina parti pour New York pour rencontrer Ban Ki-moon
Madagascar : Rajoelina vise la présidentielle de 2018
Madagascar : Paris donne son avis sur la rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana
Rajoelina en Tanzanie pour trouver une issue à la crise
L’état de la pandémie en Afrique au 11 mai 2020
Madagascar : La SADC invite Ravalomanana et Rajoelina à ne pas se présenter à la présidentielle

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés