Traite de personnes: Madagascar sur la liste noire

Madagascar est tombé dans la catégorie 3 ou "Tier 3" du rapport qui classe les pays ne respectant pas les normes minimales pour l'élimination des pires formes de traite énoncées dans la protocole de Palerme et à la loi 2 000 sur la protection des victimes de la traite de personnes (TVPA) et ne faisant pas d'efforts importants afin de se mettre en conformité.

Selon le rapport, la traite sur le travail et le sexe, qui touche les femmes et les enfants, a augmenté suite à la baisse de l'état de droit en raison de la crise politique que subit le pays depuis mars 2009.

La situation d'environ 7 000 femmes malgaches qui travaillent comme domestiques au Liban et au Koweït est décrite dans ce rapport et elles sont victimes de tromperies et d'abus des employeurs.

Quelque 15% de ces femmes seulement arrivent à terme de leur contrat de travail tandis que 11 décès ont été rapatriés en 2010 suite à des maltraitances et violences physiques.

La maltraitance de personnes touche beaucoup plus les personnes venant des zones rurales qui sont analphabètes ou peu instruites.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés