Le potentiel du commerce de la pêche au cœur d’un Projet panafricain pour une meilleure nutrition et de meilleurs revenus

 

Un commerce plus efficient pourrait améliorer de manière significative le revenu et la nutrition de millions d’Africains, notamment des 12,3 millions qui sont directement employés dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture.

Le commerce de la pêche est limité en raison d’un marché et d’une infrastructure commerciale inadaptée ainsi que d’une mauvaise mise en œuvre des politiques. Des frais de transports élevés, des règles commerciales complexes et non alignées ainsi qu’un manque d’informations sur le marché empêchent également l’Afrique d’optimiser les bénéfices sociaux et économiques disponibles.

Comme l’a déclaré Stephen J. Hall, Directeur général de WorldFish : «L’Afrique a le potentiel pour développer sa pêche et son aquaculture afin de jouer un plus grand rôle dans la promotion de la sécurité alimentaire, l’offre de moyens de subsistance et le soutien de la croissance économique. La consommation par habitant a chuté, malgré l’abondance des ressources aquatiques africaines. Le programme Fish Trade apportera les bases pour accroître de manière solide, productive et durable cette grande ressource disponible sur tout le continent».

«Nous avons assisté ces dernières années à une augmentation de l’aquaculture », indique Hamady Diop, responsable de programme pour la pêche et l’aquaculture auprès du NEPAD. «Le programme Fish Trade permettra d’apprendre des succès et des échecs du passé. De plus, les gouvernements auront accès aux informations nécessaires pour pouvoir créer les motivations et les infrastructures dont les investisseurs ont besoin pour répondre à la demande locale et pénétrer des marchés d’exportation à plus forte valeur ajoutée».

Steve Wathome, responsable de programme auprès de la Délégation de l’Union européenne pour l’agriculture et le développement rural au Kenya (Commission européenne), a expliqué que « l’UE est convaincue que le programme Fish Trade contribuera de manière significative au secteur africain de la pêche. Le commerce a été identifié comme l’un des plus grands défis qui affectent la croissance du secteur de la pêche en Afrique. Ces défis sont importants en ce qui concerne le commerce intra-africain et l’accès aux marchés mondiaux».

WorldFish (http://www.worldfishcenter.org) est une organisation de recherche internationale à but non lucratif qui mobilise le potentiel de la pêche et de l’aquaculture pour lutter contre la faim et la pauvreté. À l’échelle mondiale, le poisson est la principale source de protéines animales pour plus d’un milliard de personnes. En outre, le nombre de personnes dépendant de la pêche et de l’aquaculture pour leur subsistance s’élève à 800 millions. WorldFish est membre du GCRAI (Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale), un partenariat de recherche mondial pour un avenir assurant la sécurité alimentaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Lutte contre le Covid-19 : l'AUDA-NEPAD met en branle un plan d’action comprenant sept axes priorita...
Kenya : l’opposant Raila Odinga prend la direction des Infrastructures de l’UA
L'Afrique ne veut plus être un réceptacle de l'aide, selon le président sénégalais
UA : Un sommet du NEPAD ouvert mercredi à Addis-Abeba en présence de huit chefs d'Etat
L'agriculture offre les meilleures chances pour éliminer rapidement la pauvreté en Afrique
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD
Sommet du NEPAD : Adoption de l'Agenda de Dakar pour l'Action
La BAD et la CUA signent un accord de don pour les infrastructures d'Afrique
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
La Tripartie : 26 pays d’Afrique signent un accord de libre échange
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Le Niger sollicite l'appui du Togo pour le poste du directeur général du BIT
La sécurité du Sahel au menu des discussions du G7 auxquelles prennent part cinq pays africains
Le financement des infrastructures pour l'agriculture au menu d'un sommet du NEPAD à Malabo
Afrique : Vers la création d’une zone commune de libre échange en Afrique
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD
En marge du Sommet UA, le Nepad devient l’AUDA-NEPAD
Tchad : la malnutrition infantile entraine une perte de 1,2 milliards dollars chaque année
Le président malien propose le dragage du fleuve Niger envahi par des dunes
UA : Une quarantaine de chefs d'Etat présents au 23e Sommet à Malabo en présence de Ban Ki-moon
Centrafrique, Soudan du Sud et Egypte au menu du 22e sommet de l'UA à Addis-Abeba
Le Nigeria abritera un sommet du NEPAD
Présidence de l’Union Africaine : Alpha Condé passe la main à Paul Kagamé
Communiqué de presse de la 432e réunion du CPS sur ‘les changements anticonstitutionnels de Gouverne...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés