Kenya: trois enseignants tués, un enlevé, dans une attaque des shebab

Trois enseignants ont été tués et un enlevé lundi dans l’est du Kenya par de présumés militants islamistes shebab, qui ont en outre partiellement détruit un pylône de télécommunication et mis le feu à un poste de police, a-t-on appris de sources policières.

Vers 02h00 lundi (23h00 GMT dimanche), « de présumés miliciens shebab armés ont attaqué l’école primaire de Kamuthe, le poste de police de Kamuthe, un pylône de télécommunication et tué trois enseignants », a indiqué la police kényane dans un communiqué.

« Le pylône de télécommunication est partiellement endommagé mais fonctionne encore », a ajouté la police, qui s’est lancée à la poursuite des assaillants.

Kamuthe est situé à 40 km au sud de la ville de Garissa, dans le sud-est du Kenya.

« Trois enseignants qui ne sont pas de la région ont été tués et un enseignant du coin a été enlevé. Ils ont épargné une infirmière de la région, en raison de son sexe », précise un rapport de police que s’est procuré l’AFP.

« Ils ont aussi mis le feu » au poste de police de Kamuthe, a également indiqué à l’AFP un haut responsable de la police, sous couvert d’anonymat.

Depuis le début de l’année, les shebab ont intensifié leurs attaques dans l’est du Kenya, à proximité de la frontière avec la Somalie, et la police kényane est en état d’alerte maximale.

Le 5 janvier, des combattants shebab ont attaqué une base militaire américano-kényane à Lamu (sud-est), tuant trois Américains – un militaire et deux sous-traitants du Pentagone – et détruisant plusieurs avions.

Deux jours plus tard, ils ont tué quatre civils, dont un enfant, dans une école primaire à Saretho, à 25 km du camp de réfugiés de Dadaab, près de Garissa, en attaquant déjà un pylône de communication.

Affiliés à Al-Qaïda, les shebab ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont perdu l’essentiel de leurs bastions mais contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides.

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers, notamment ceux du centre commercial Westgate à Nairobi (septembre 2013 – 67 morts) et de l’université de Garissa (avril 2015 – 148 morts).

La plus récente, menée en janvier 2019 par des shebab d’origine kényane contre un complexe de Nairobi regroupant l’hôtel Dusit et des bureaux, a fait 21 morts.

© Agence France-Presse

Ces articles devraient vous intéresser :

Somalie: A la veille de ses 10 ans, l’AIMISOM plus que jamais dans le collimateur des shebabs
Somalie: les shebab revendiquent l'attentat de samedi à Mogadiscio
Afrique de l'Est : Vers l'harmonisation des lois et procédures en matière fiscale et douanière
L'intégration régionale d'Afrique de l'Est est en marche
Le Rwanda favorable pour accueillir les migrants africains captifs en Libye
La Communauté d'Afrique de l'Est appelé à ratifier le Traité sur le commerce des armes (TCA)
Somalie: les shebab menacent de lancer de nouvelles attaques contre les intérêts kenyans et américai...
Afrique du Sud : pour lutter contre les gangs, l'armée se déploie au Cap
L'Afrique de l'Est va créer un centre d'information régional pour les investissements
Rwanda: Le départ de Louise Mushikiwabo entraine un remaniement ministériel
Le Tchad déclare un État d’urgence de trois mois dans l’est après des violences intercommunautaires
Somalie: L’Amisom dans le collimateur des shebabs
Ouverture à Bujumbura de la première biennale des Arts de l'Afrique de l'Est
Djihadisme en Afrique : le G5 Sahel note des avancées dans la lutte coalisée et remobilise les troup...
Tchad: Etat d'urgence dans l'est après des violences intercommunautaires
L'Afrique de l'est pourrait être auto-suffisant en nourriture si les barrières tombent, selon la Ban...
Libye: le maréchal Hatfar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu
RDC: reprise des massacres à Béni, au moins 36 civils tués à la machette
Kenyan : Des milliers de se recueillent devant la dépouille de l'ancien président Daniel arap Moi
Les dirigeants est-africains refusent la candidature du Soudan à l'EAC
Somalie : vers un terrain d’entente ente le gouvernement et les shebab ?
Somalie: Une base militaire attaquée par des Shebab au sud de Mogadiscio
Tchad: Une quarantaine de morts dans des violences intercommunautaires
Afrique de l'est : Un mémorandum d'entente sur l'Union Monétaire serait signé en novembre

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés