Accueil Afrique de l'Est Djibouti Santé maternelle et néonatale : Djibouti prêt à valider une stratégie de communication

Santé maternelle et néonatale : Djibouti prêt à valider une stratégie de communication

Santé maternelle et néonatale : Djibouti prêt à valider une stratégie de communication

Cette initiative soutenue par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale pour la santé (OMS), a impliqué durant deux mois nombre d'acteurs du ministère djiboutien de la Santé et leurs partenaires onusiens afin de mettre en place le choix d'une stratégie de communication qui soit à la fois "pertinente" et "propice" au changement de comportements dans ce domaine vital.

Pour le secrétaire général du ministère djiboutien de la Santé, Ali Silay, cette démarche participative a remis les volets prévention et promotion de la santé au coeur de la politique du gouvernement de son pays.

Cette politique vise selon lui une réduction du coût des prestations de santé. Ce qui, a-t-il dit, devrait permettre de dégager des ressources financières qui pourraient couvrir les dépenses d'investissements publics plus consistants.

De son côté, le représentant adjoint du bureau local de l'UNICEF, Moncef Moalim, a rappelé que l'élaboration de l'ébauche de cette stratégie de communication a permis aux uns et aux autres de dresser un bilan de la situation maternelle, néonatale et infantile en République de Djibouti, et a permis surtout de définir les grandes orientations d'une politique "volontariste" en la matière.