L’économie la plus dynamique d’Afrique de l’Est enregistrera une croissance d’au moins 6,1% en 2023 (Trésor)

Nairobi (© 2023 Afriquinfos)-  Les voyants sont au vert pour l’économie kenyane. Après une période de perturbations liées aux scrutins de 2022, le pays au plus fort taux de croissance en Afrique de l’Est remonte la pente et devrait atteindre une croissance de 6,1% en 2023.

C’est le Trésor national qui dans un rapport, a rendu publique l’information. Le Kenya maintiendra sa dynamique de croissance en 2023 et devrait dépasser les 5,5% enregistrés en 2022. Le Trésor table sur une croissance de 6,1%. Une hausse qui sera favorisée par le nouveau programme de relance économique du gouvernement. Ce dernier selon le Secrétaire de cabinet du Trésor national et de la Planification économique, Njuguna Ndung’u, a pour objectif d’augmenter les investissements dans au moins cinq secteurs qui devraient avoir l’impact le plus significatif sur l’économie et sur le bien-être des ménages. Ces secteurs sont l’agriculture, les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), le logement et l’aménagement, la santé et l’autoroute numérique, et l’industrie créative.

« L’économie maintiendra cette dynamique à moyen terme. Cela entretiendra un environnement micro-économique stable soutenu par des politiques économique et fiscale saines et durables », a précisé le Trésor kenyan.

Une bonne nouvelle quand on sait que les perturbations liées à l’élection présidentielle d’août 2022 ont mis à mal l’économie kenyane qui avait initialement projeté une croissance économique de 6% en 2022. Il a en effet fallu l’intervention de la Cour Suprême pour confirmer l’élection de William Ruto au poste de président du Kenya après l’un des scrutins les plus serrés de l’histoire du pays (50,49% contre 48,85%). Seulement 233.000 voix lui ont permis de devancer Raila Odinga, l’opposant historique qui avait alors contesté les résultats, plongeant le pays dans l’incertitude.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés