Tchad : le journaliste Daniel Ngadjadoum libéré

N’Djamena (© 2017 Afriquinfos)-  le journaliste Daniel Ngadjadoum, enlevé dimanche matin par l’Agence nationale de sécurité (ANS) lorsqu’il sortait de l‘église, a été libéré ce mercredi ‘‘sans aucune charge’‘ retenu contre lui, selon ses propos.

« J’ai été libéré (mercredi) à 12h00 sur ordre du procureur », a indiqué M. Ngadjadoum joint par téléphone à Ndjamena par l’AFP.

Selon ses affirmations, il aurait été menacé par le directeur général de l’ANS. « Le directeur général de l’ANS m’a demandé pourquoi j’ai écrit un article intitulé, Idriss Déby, un président poker-menteur. Je lui ai fourni des explications qui l’ont convaincu. Il m’a demandé d‘écrire une lettre d’excuse à la République. J’ai accepté sous sa menace », a fait savoir le collaborateur du journal Tribune Info.

  1. Ngadjadoum a été gardé à vue pendant deux jours à la police judiciaire, avant d‘être présenté devant le procureur qui l’a relâché sans ‘‘aucune charge’‘ à son encontre.

Il n’est pas le seul journaliste de sa rédaction dans cette ‘‘chasse aux journalistes’‘. M. Eric Kokinangué, directeur de publication de Tribune Info, est toujours dans la clandestinité’‘.

Selon le rapport 2016 de Reporters sans frontières, le Tchad est classé 127e sur 179 au classement mondial de la liberté de la presse. ‘‘Les reporters sont régulièrement arrêtés pour des articles publiés. La plupart sont libérés assez rapidement et comparaissent libres, mais certains ont subi de mauvais traitements en prison, et disent avoir été battus.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés