Cameroun : Le Tchad appuie le Cameroun dans la lutte contre le terrorisme

Peu après une audience accordée par le président Idriss Déby Itno au ministre camerounais de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo'o, le ministre tchadien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hassan Sylla Bakary avait dit la solidarité de son pays avec le Cameroun ainsi que sa disposition à lui apporter « un soutien actif dans la riposte courageuse et déterminée de ses Forces armées aux actes criminels et terroristes de Boko Haram». 

Cette annonce, sera confirmée quelques heures plus tard  dans un communiqué dans lequel le gouvernement tchadien a annoncé l’envoi d’un contingent de militaires dans la région septentrionale du Cameroun. Un geste fortement apprécié par le gouvernement camerounais. Dans un communiqué le Cameroun affirme qu’il « apprécie ce geste de fraternité et de solidarité de son voisin dans la croisade contre un ennemi qui, ces dernières semaines, a multiplié des incursions sur le territoire national ».

 Le Tchad a aussi appelé tous les pays de la sous-région en particulier, et les membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) en général, à soutenir le gouvernement camerounais en vue de faire échec aux incursions déstabilisatrices de cette secte.

« C'est l'occasion pour nos Etats de traduire clairement et dans les actes, la solidarité maintes fois évoquées, dans les discours'', indiquait Hassan Sylla Bakary, qui a également exhorté la communauté internationale, et en particulier tous les participants au sommet de l'Elysée de mai 2014 à des actions concrètes et conséquentes en faveur du Cameroun. L'appel concerne également tous les Etats riverains du Lac Tchad.

Le même jour, l'Union africaine (UA) exprimait sa ‘'satisfaction'' quant à l'annonce, par le gouvernement camerounais, du revers essuyé en début de semaine par le groupe terroriste nigérian lors d'une attaque contre une position de l'armée camerounaise dans la région de Kolofata (Extrême-Nord). L'organe continental a dans le même temps réaffirmé son engagement à poursuivre sa collaboration avec le Nigeria ainsi que les autres pays de la Commission du Bassin du Lac Tchad et le Bénin, en vue de mobiliser l'appui international nécessaire à la Force multinationale conjointe (MNJTF) mandatée par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.

Pour l’heure, la taille du contingent n'a pas été précisée.

                                                     P. Amah

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés