Des attentats-suicides endeuillent Ndjamena et tout le Tchad

Il s’agit «d’un kamikaze», a déclaré le ministre de l’Intérieur. La multitude d’explosion qui a retenti dans la ville visait plus la Direction de police de Ndjaména.

Les détails de l’explosion narrés par des témoins

L’un des  témoins se trouvant près du commissariat a affirmé que l’explosion a eu lieu peu avant dix heures. Le témoin poursuit en racontant  qu’il a vu deux hommes à moto, qui se dirigeaient vers le commissariat, où ils ont été arrêtés par des agents de police. Le témoin a affirmé aussi que c’est à ce moment précis que l’un des kamikazes s’est fait exploser et que l’autre a pris la fuite.

Une autre personne qui était venue au Commissariat pour vérifier son passeport a également témoigné. Elle estime que l’explosion était assez violente. «On ne comprend pas ce qui s’est passé.  Il y a eu une explosion, il y a eu beaucoup de corps, beaucoup de morts. J’ai paniqué devant tous ces ossements, ces cadavres. Les policiers sont rapidement arrivés avec plusieurs véhicules. Ils ont  bloqué la route qui mène à la Présidence», a-t-il raconté.

Une stagiaire a elle aussi narré les faits portant sur l’explosion qui a retenti près de l’école primaire. Elle a affirmé qu’une voiture s’est introduite dans la cour de l’école et s’est explosée faisant dix blessés. Elle poursuit sa narration en précisant qu’une seconde voiture a explosé un peu plus tard à la devanture de l’école pendant que les élèves essayaient de fuir les lieux.

D’autres personnes qui étaient également sur les lieux des drames ont souligné avoir vu «au moins plusieurs blessés». Le gouvernement tchadien est actuellement en réunion pour trouver une issue à  cette sortie de crise.

Les auteurs de l’explosion

Pour le moment, l’attaque de ce matin n’a pas encore été revendiquée par qui  que ce soit, même s’il faut rappeler au passage que le Tchad a anéanti d’une manière ou d’une autre, le groupe islamiste Boko Haram, depuis le déploiement de milliers d’hommes dans leurs régions favorites, notamment le Nigeria, le Niger et le Cameroun, ces 5 derniers mois. On peut en outre noter que ce mode d’opération (motos porteuses d’explosifs) est souvent  propre  à cette secte islamiste. Toutefois, c’est la première fois que le Tchad est victime d’une attaque de ce genre.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés