RDC : le Président Joseph Kabila promulgue la nouvelle et controversée loi électorale

Kinshasa (© Afriquinfos 2017)- Ce dimanche 24 décembre, Joseph Kabila a promulgué la nouvelle loi électorale, selon l’Agence de presse congolaise. Décrié, le texte-ci, prévoit notamment la création d’un « seuil de représentativité » pour les législatives.

Crucial pour être l’un des repères dans l’organisation du scrutin de décembre 2018, la nouvelle loi électorale devait être promulguée au plus tard à la mi-décembre, selon le calendrier fixé par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Dix jours supplémentaires auront finalement été nécessaires pour que le président Joseph Kabila y appose enfin sa signature.

Des retards dus aux nombreuses polémiques suscitées par ce texte au sein de la classe politique congolaise. Principale critique des parlementaires : l’instauration d’un « seuil de représentativité », qui oblige les aspirants députés à recueillir un certain pourcentage de voix au niveau national. Dans le projet de loi initial, ce seuil avait été fixé à 3 %, avant d’être abaissé à 1 %, suite aux protestations des députés de l’opposition et de la majorité.

Une disposition de nature « à freiner les petites formations politiques au profit des plus grandes », avait alors jugé au début du mois de décembre le député de l’opposition Juvénal Munubo (membre du parti de Vital Kamerhe). L’un de ses collègues de la majorité, Henri-Thomas Lokondo, avait même menacé de saisir la Cour constitutionnelle, en arguant que « ce seuil de représentativité élimine automatiquement les candidats indépendants ».

Voté à l’assemblée en l’absence des députés de l’opposition, qui avaient boycotté la séance, le texte a subi quelques modifications lors de son passage devant la Chambre haute. Les sénateurs ont notamment amendé l’article sur le « seuil de représentativité », pour le ramener au niveau de la circonscription électorale, plutôt qu’au niveau national. Des amendements qui sont finalement restés lettre morte après le passage du texte devant la Commission mixte paritaire.

Outre la loi électorale, le président Joseph Kabila a également promulgué ce 24 décembre la loi de finance pour l’année 2018. D’un montant de 10 313,3 milliards de francs congolais (soit environ 5 milliards de dollars), le budget de l’État congolais accuse une baisse de 10,5 % par rapport à l’année précédente.

I.N

Ces articles devraient vous intéresser :

Vital Kamerhe dépose sa candidature à la présidentielle
RDC : Vital  Kamerhe de retour dans le box des accusés le 25 mai
RDC: Le directeur de cabinet de Tshisekedi placé sous mandat d'arrêt provisoire (médias)
RD Congo : mort subite du président du tribunal chargé de juger Vital Kamerhe
RDC : l'Eglise dénonce la répression sanglante de la marche des catholiques
RDC/Présidentielle : l’opposition à Genève pour la désignation d'un candidat commun
RDC/Présidentielles : Félix Tshisekedi se voit déjà vainqueur à plus de 60%
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
RDC : condamnation de Kamerhe, ses avocats ripostent
RDC: des bouchons dans la lutte anti-corruption
RDC : la Céni publie une liste provisoire des 25 candidats à l'élection présidentielle
Élections en RDC : Kabila se prononcera d'ici le 20 juillet (président assemblée)
Menace terroriste en RDC : l'Ambassade des USA fermée ce lundi
RDC/Présidentielles : le candidat commun de l’opposition sera connu d’ici le 15 novembre
RDC : les listes des familles de détenus sont fausses d’après les familles
Elections en RDC : les opposants Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe lancent leur campagne
RDC-Opposition : Katumbi, Bemba et Muzito ne lâcheront pas le candidat Martin Fayulu
Présidentielle : des partis de l'opposition harmonisent leurs programmes
RDC : L'opposant Vital Kamerhe appelle le gouvernement congolais à la négociation
RDC/Présidentielles : l’opposition dans les rues à partir du 26 octobre pour crier haro sur la CENI
RDC/Présidentielle : une étude révèle la mainmise du gouvernement sur le processus électoral et crai...
RDC/Corruption: Renvoi au 07 aout du procès en appel de Vital Kamerhe
Présidentielle en RDC : L’opposition désigne Martin Fayulu comme candidat unique
RDC : Vital Kamerhe se désiste et appelle à voter pour Félix Tshisekedi

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés