Élections en RDC : Kabila se prononcera d’ici le 20 juillet (président assemblée)

Kinshasa  (© 2018 Afriquinfos) –Le président congolais Joseph Kabila va s’exprimer d’ici le 20 juillet devant le Parlement réuni en Congrès à un moment décisif de la préparation des élections prévues le 23 décembre, a indiqué mardi le président de l’Assemblée nationale.

« J’annonce ici qu’au cours de la session qui s’ouvre, donc avant le 20 juillet, il est prévu que le président de la République chef de l’Etat, son excellence Joseph Kabila Kabange, s’adresse à la Nation », a déclaré le président de l’Assemblée Aubin Minaku en ouverture de la session extraordinaire du Parlement.

Le 25 juillet marque l’ouverture du dépôt des candidatures à la présidentielle, jusqu’au 8 août.

Le président Kabila, qui ne peut pas se représenter, ne s’est pas exprimé depuis sa conférence de presse du 26 janvier. Il affirme qu’il respectera la Constitution sans déclarer publiquement qu’il quittera le pouvoir ni donner des signes dans le choix d’un dauphin, nourrissant la suspicion de ses adversaires.

La session extraordinaire du Parlement va examiner parmi six textes une proposition de loi garantissant le statut des anciens chefs de l’Etat, a ajouté le président de l’Assemblée en énonçant l’ordre du jour.

  1. Kabila, 47 ans, est à ce jour le seul concerné puisque tous les anciens présidents congolais sont morts (Joseph Kasa-Vubu, Mobutu Sese Seko, Laurent-Désiré Kabila).

La proposition de loi, dont le texte n’est pas encore public d’après le Parlement, a reçu le feu vert de la présidence qui s’y opposait jusqu’à présent, a indiqué une source parlementaire à l’AFP.

Le texte doit compléter la Constitution qui prévoit que les anciens chefs de l’Etat sont sénateurs à vie, avec des dispositions sur leurs ressources, leur sécurité personnelle et leur statut juridique.

Les ex-présidents congolais pourront être poursuivis pour « tout crime économique, tout crime contre l’humanité, tout crime de guerre », avance un parlementaire qui a participé aux travaux en commission.

« Les juridictions nationales ont primauté sur les juridictions étrangères », ajoute-t-il.

« C’est une loi qui garantit l’après-mandat de tout chef d’Etat, en commençant par Joseph Kabila, qui est notre premier chef d’Etat élu », a déclaré le sénateur de la majorité Thekys Mulaila Thenga Bandzuh.

« Je ne sais pas vous dire s’il va quitter le pouvoir », répond-il à la question que tout le monde se pose en RDC.

Des opposants voient à travers cette loi un signe selon lequel le président va bien quitter le pouvoir, mais restent prudents.

« Il faut que le président Kabila lorsqu’il va s’exprimer devant le Congrès, réaffirme qu’il y aura élection à la fin de l’année, qu’il y aura alternance. Deuxième chose, qu’il nous confirme qu’il ne sera pas candidat à un troisième mandat », avance le député Juvénal Munombo, député proche de l’ex-président de l’Assemblée Vital Kamerhe.

Des opposants refusent que cette proposition de loi sur les ex-chefs d’Etat puisse aussi concerner d’autres cadres du régime (président des Assemblées, haut-fonctionnaires, conseillers…).

Vignikpo Akpéné

Ces articles devraient vous intéresser :

RDC : Vital  Kamerhe de retour dans le box des accusés le 25 mai
RDC : le Président Joseph Kabila promulgue la nouvelle et controversée loi électorale
RDC: Le directeur de cabinet de Tshisekedi placé sous mandat d'arrêt provisoire (médias)
RDC/Présidentielle : l’opposition à Genève pour la désignation d'un candidat commun
RDC-Opposition : Katumbi, Bemba et Muzito ne lâcheront pas le candidat Martin Fayulu
Elections en RDC : les opposants Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe lancent leur campagne
RDC : Vital Kamerhe se désiste et appelle à voter pour Félix Tshisekedi
RDC : les listes des familles de détenus sont fausses d’après les familles
RDC : condamnation de Kamerhe, ses avocats ripostent
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
Menace terroriste en RDC : l'Ambassade des USA fermée ce lundi
RDC/Présidentielles : le candidat commun de l’opposition sera connu d’ici le 15 novembre
Présidentielle en RDC : L’opposition désigne Martin Fayulu comme candidat unique
RDC : la Céni publie une liste provisoire des 25 candidats à l'élection présidentielle
Présidentielle : des partis de l'opposition harmonisent leurs programmes
Vital Kamerhe dépose sa candidature à la présidentielle
RDC/Présidentielle : une étude révèle la mainmise du gouvernement sur le processus électoral et crai...
RDC : l'Eglise dénonce la répression sanglante de la marche des catholiques
RDC/Corruption: Renvoi au 07 aout du procès en appel de Vital Kamerhe
Présidentielle en RDC : un sondage place Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe en tête des intentions de...
RDC/Présidentielles : l’opposition dans les rues à partir du 26 octobre pour crier haro sur la CENI
RD Congo : mort subite du président du tribunal chargé de juger Vital Kamerhe
RDC/Présidentielles : Félix Tshisekedi se voit déjà vainqueur à plus de 60%
Vital Kemerhe appelle à voter pour le changement

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés