Don de 200 tonnes de maïs par le Brésil aux réfugiés de la RDC

Le Brésil, par l'intermédiaire de son ambassade au Congo, a fait mardi à Brazzaville un don de 200 tonnes de maïs, d'une valeur de 200.000$, au PAM, destiné aux réfugiés de la RDC dans la Likouala, au nord-est du Congo, a constaté un correspondant de Xinhua sur place.

"A travers ce don, nous voulons soulager la peine de ces nombreux réfugiés dans la Likouala et le Brésil va poursuivre ses efforts en faveur de ces populations en détresse", a déclaré l’ambassadeur du Brésil au Congo, Paulo Wolowski.

"Le PAM a pu finaliser avec la contribution actuelle du Brésil, s'élevant à 200.000 USD l'achat de 200 tonnes de maïs produit du Congo qui serviront à nourrir les réfugiés. Ceci est très encourageant, car l'objectif de l'assistance du PAM dans la région s'oriente d'avantage dans la consolidation de la paix (..)", a fait savoir, pour sa part, le représentant du PAM au Congo, Alix Loriston.

Selon Loriston, le PAM a mobilisé près de 19 millions USD des bailleurs de fonds tels que les USA, EU-ECHO, le Canada, la Suède, la France, le Brésil, le Royaume Uni, l'Irlande et les Pays Bas pour une assistance alimentaire d'urgence en 2010.

Réceptionnant ce don, la ministre congolaise des affaires sociales, de l'action humanitaire et de la solidarité, Emilienne Raoul, a exprimé "la volonté de gouvernement congolais de poursuivre la mise en oeuvre du chronogramme de retour de ces réfugiés" .

En attendant d'être acheminés dans la Likouala, situé à environ 1.000 km au nord de Brazzaville, ces vivres sont gardés dans les entrepôts du PAM à Brazzaville. Et le PAM affirme disposer de vivres pour couvrir les besoins des réfugiés jusqu'à seulement septembre prochain.

Environ 115.000 ressortissants de la RDC ont trouvé refuge depuis 2009 dans la Likouala, au nord-est du Congo, pour fuir les violences inter ethniques dans la province de l'Equateur.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés