Des inquiétudes sur le dessèchement de la rivière Ubangi au Nord-ouest de la RDC

Il a, à cet effet, plaidé pour des études approfondies afin de déterminer les causes du dessèchement de la rivière Ubangi.

"Il s’avère nécessaire qu’une équipe d' experts puisse faire l' évaluation de la situation de la rivière Ubangi afin d' apporter une solution palliative", a indiqué le président de la PECO, avant d' inviter la population des environs au reboisement.

Pour M. Pembe, le déboisement et le réchauffement climatique seraient à la base du dessèchement de cette rivière.

On rappelle que le Fleuve Congo et ses affluents dont la rivière Ubangi connaît actuellement sa pire baisse du niveau d’eau jamais enregistrée depuis le mois dernier. Selon la Régie des voies fluviales (RVF), la faible pluviométrie constatée ces derniers mois serait à la base de cette situation.

On rappelle également que certaines études avaient démontré que le fleuve Congo et ses deux grands affluents (les rivière Ubangi au nord et Kasai au sud) dont le bassin reste encore riche en biodiversité, est en grande partie tributaire de la forêt.

Ces études avaient exprimé des craintes des conséquences non encore mesurées sur l'écosystème forestier de la RDC au cas où l' on déciderait de transférer l'eau de cette région vers le lac Tchad (en plein désert) conformément au vœu exprimé lors du 13ème sommet ordinaire des Chefs d' Etat et de gouvernement de la commission du bassin du lac Tchad, tenu le 1er novembre à Ndjamena. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés