1er Gouvernement sous Antoine Tshisekedi Tshilombo: Fumée blanche imminente (Kinshasa)

Kinshasa  (© 2019 Afriquinfos)- A l’issue d’une audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lui a accordée,  le Premier ministre entrant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a annoncé pouvoir présenter au Chef de l’État dans un ou deux jours, la composition du prochain gouvernement.

« Je crois que très bientôt dans un ou deux jours qui suivent, je pourrais lui présenter la dernière mouture du gouvernement », a indiqué à la presse, le Premier ministre Ilunga Ilunkamba peu après l’entretien avec le Chef de l’État.

Se prononçant sur son audience, le chef du gouvernement congolais a fait savoir qu’il est venu rendre compte de l’évolution du processus de la constitution de l’exécutif.

Réagissant à une question, il a fait savoir que c’est pour éviter des malentendus que le Chef de l’État avait fixé des critères précis pour faire partie du gouvernement. «Ces critères sont conformes à la Constitution», a-t-il soutenu.

Dans une note publiée la semaine dernière,  dans un communiqué,  M. Ilunga Ilunkamba  a laissé  entendre qu’il espérait, après des contacts avec chacun de deux coordonnateurs du Front commun pour le Congo (FCC) et du Cap pour le changement (CACH), recevoir le week-end dernier,  le travail corrigé, complété et validé par la structure de décision de chaque plate-forme.

Dans cette perspective, il avait émis l’espoir de pouvoir présenter au début de la semaine en cours au Président de la République, une mouture sur laquelle il se sera mis d’accord avec chacune de deux plates-formes.

Le 07 août dernier, il avait remis au coordonnateur du FCC et à celui du CACH, le chronogramme relatif à la formation du gouvernement de la République.

Conformément à ce chronogramme, le Premier ministre Sylvestre Ilunga avait réceptionné solennellement, le 11 août dernier devant la presse, de chaque coordonnateur, les listes des candidats ministres proposés par sa plate-forme.

Après examen et concertation avec chaque coordonnateur, le Premier ministre avait retourné, le même jour dans la soirée, les listes des candidats ministres qu’il avait réceptionnées avec comme raison « travail inachevé » en accordant ainsi une seconde chance en 2ème session ces plates-formes.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés