Le président ougandais condamne le rapportage unilatéral des médias

M Museveni, qui prononçait un discours sur l'état de la nation au Parlement, a déclaré que la poursuite de la couverture unilatérale des médias, tout comme les manifestations de l'opposition au cours de la dernière année, affectait la croissance économique du pays.

Il a dit que certains de ses partisans politiques lui ont dit qu'ils doivent payer s'ils veulent obtenir une couverture médiatique favorable.

"Je ne leur donnera jamais cet argent. C'est le devoir de chaque maison des médias, la radio et la télévision ou des journaux de s'assurer qu'ils donnent une couverture équilibrée et objective de toute histoire", a-t-il dit.

Il a dit que toutes les organisations politiques et les maisons des médias dans le pays ont une mission historique de promouvoir le nationalisme, le panafricanisme et la transformation socio- économique.

"C'est un devoir de chacun des médias de faire avancer cet objectif. J'espère qu'ils vont suivre mes conseils", a-t-il dit.

Ces derniers mois, le gouvernement a été à couteaux tirés avec les médias, du fait que certaines institutions nationales ont été accusées de bâillonner les médias.

Le gouvernement a accusé les médias d'une couverture unilatérale en particulier en ce qui concerne les manifestations de l'opposition.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés