Ouganda : Le parti au pouvoir bloque les appels au rétablissement de la limite sur les mandats présidentiels

Le Comité exécutif central (CEC), l'organe décisionnel suprême du parti dirigé par le président Yoweri Museveni, a averti dans une déclaration publiée mardi à Kampala que tous les législateurs qui chercheraient à restaurer la limite sur les mandats présidentiels, s'exposeraient à des sanctions disciplinaires.

La décision du parti au pouvoir est survenue presque une semaine après que Gerald Karuhanga, un législateur indépendant, eut annoncé son intention de remettre un projet de loi au parlement pour demander un amendement constitutionnel destiné à restaurer la limite sur les mandats présidentiels.

Cette limite a été abrogée en 2005, faisant de l'Ouganda le seul pays d'Afrique de l'Est sans limite de mandats présidentiels.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés