Rwanda, Ouganda, ces pays africains qui ouvrent les bras aux Afghans et Afghanes 

Kampala (© 2021 Afriquinfos)Le département d’Etat américain a annoncé que 13 pays ont accepté d’accueillir temporairement les Afghans évacués. Parmi eux deux pays africains ont déjà reçu sur leur territoire, leur première vague d’évacués d’Afghanistan. Il s’agit de l’Ouganda et du Rwanda.

Ce mercredi un vol en provenance d’Afghanistan a atterri à l’aéroport international d’Entebbe. A bord 51 réfugiés Afghans et d’autres nationalités, hommes, femmes et enfants, qui constituent la première vague d’évacués qu’accueillera l’Ouganda à la demande des Etats-Unis. D’autres avions en provenance de Kaboul sont attendus dans les prochains jours. Environs 2000 personnes seront accueillies, ont annoncé les autorités ougandaises. Elles passeront à Kampala quelques mois, avant d’être à nouveau convoyées vers les Etats-Unis et d’autres pays. La décision d’accueillir les personnes dans le besoin s’appuie sur la politique constante du gouvernement ougandais d’accueillir des réfugiés et des personnes en détresse et de jouer un rôle responsable dans les questions d’intérêt international » a précisé un communiqué du gouvernement local.

Dans la foulée de l’Ouganda, c’est le Rwanda qui a annoncé mardi qu’il accueillerait 20 réfugiés afghans. Il s’agit essentiellement de l’ensemble des pensionnaires et du personnel d’encadrement du seul internat pour filles d’Afghanistan. La nouvelle a d’abord été annoncée à travers un tweet de Shabana Basij-Rasikh, présidente et co-fondatrice de l’École de leadership d’Afghanistan (SOLA). Elle a ensuite été confirmé par les autorités de Kigali.

L’ensemble des étudiants, professeurs, personnel d’encadrement et membres de la famille affiliés à l’école avaient quitté Kaboul, après la prise de la capitale afghane par les talibans. Ils ont d’abord transité par le Qatar avant d’atterrir à Kigali. Leur séjour devrait durer un semestre.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés