Une ‘Akon city’ aussi en vue en Ouganda après le prototype sénégalais

Kampala (© 2021 Afriquinfos)- Alors que la construction d’Akon City au Sénégal s’apprête à démarrer cette année, c’est l’Ouganda qui devient le deuxième pays qui va accueillir le projet de construction de villes avant-gardistes de la star sénégalo-américaine Akon.

Le rappeur et homme d’affaires sénégalo-américain Akon est sur le point d’entamer la construction d’une autre ville cryptographique, cette fois dans un pays d’Afrique de l’Est, l’Ouganda. Selon un rapport du réseau de télévision phare de l’Ouganda NBS, le gouvernement du pays a annoncé l’attribution de terrains pour le projet.

C’est une étape de plus pour le projet Akon City et son promoteur.  En effet, le chanteur a annoncé il y a quelques jours, qu’un autre « Wakanda réel » allait être construit en Ouganda après l’octroi de terrains par les autorités du pays.

Une information confirmée par le ministre ougandais du développement urbain et du logement lors d’une conférence de presse. «Nous aimerions imiter ce qui a été fait ailleurs pour avoir une Akon City en Ouganda. Un endroit convenable sera mis à sa disposition afin qu’il puisse mobiliser des ressources et des fonds, attirer des investisseurs, gérer le projet et avoir une ville», a indiqué Isaac Musumba.

Selon NBS TV ougandais, la ville fonctionnera avec la monnaie AKoin, une crypto-monnaie stellaire qui sera également utilisée dans la ville d’Akon au Sénégal.

Quant à la question de savoir  si les Ougandais pourront se permettre de vivre à Akon City, qui comportera probablement des centres commerciaux futuristes, des stades et des installations de loisirs comme sa ville sœur à quelque 3 000 kilomètres de là “ Je sais que si je le mets là, ils vont trouver un moyen de se le permettre, car cela les motivera. Mais en fin de compte, lorsque vous créez une opportunité, les gens grandissent avec cette opportunité, les gens apprennent avec cette opportunité, les gens sont motivés par cette opportunité. ”,  A laissé entendre le chanteur.

Agé de 47 ans, de son vrai nom Aliaune Akon Thiam souligne que « pour construire le continent, nous devons nous unir en tant que peuple ». « Ma véritable vocation est de développer l’Afrique, quoi qu’il en coûte », a-t-il ajouté. Ni Akon ni le gouvernement ougandais n’ont fourni d’informations sur le coût estimé de la ville toutefois, la construction d’Akon City en Ouganda devrait s’achever en 2036. Cependant, celle du Sénégal (50 hectares)  devrait démarrer cette année et s’achèvera en 3 ans. D’un coût de 6 milliards de dollars, il s’agit d’un projet ambitieux de ville eco-friendly post-moderne pour le continent.

La ville futuriste sera constituée, selon le plan proposé au Sénégal, de copropriétés de luxe, d’une station balnéaire, de parcs, de bureaux et d’universités.

Conçue comme une destination haut de gamme pour les Noirs-Américains qui veulent se reconnecter à l’Afrique, Akon City sera alimentée par l’énergie solaire et ses résidents comme ses visiteurs.

V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés