Le politique Eyeghe Ndong sert de nouveau son pays après la parenthèse de l’Opposition

Libreville (© 2022 Afriquinfos)- Le réchauffement des relations entre le pouvoir de Libreville et l’opposant Jean Eyeghe Ndong s’est matérialisé par la nomination de ce dernier au poste de Haut-Commissaire de la République. Un retour en grâce pour celui qui à une époque, revendiquait la victoire de Jean Ping à la présidentielle de 2016 face à Ali Bongo.

Certains diront que Jean Eyegue Ndong est revenu à ses premiers amours. Ancien Premier Ministre pendant le règne d’Omar Bongo, l’homme politique est entretemps passé à l’opposition. Il sera l’un des fervents soutiens de l’opposant Jean Ping notamment lors des élections présidentielles de 2016.

Depuis les relations avec celui qui récemment encore revendiquait sa victoire, se sont détériorées. Conséquence, Jean Eyeghe Ndong quitte la barque du groupement de partis politiques d’opposition, la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et se met à la disposition de l’Etat. Un tête-à-tête décisif en juin 2021 avec le Président Ali Bongo, avait aussi motivé sa décision.

Depuis le vendredi 4 mars dernier, Jean Eyeghe Ndong est nommé Haut-Commissaire de la République. Une position qui selon lui, n’altérera en rien ses convictions : «Nous savons qu’en politique, le compromis peut être de mise, mais cela ne signifie pas qu’on renonce à ses opinions», a-t-il rassuré, avant de clore sa déclaration par une exhortation. «Nous devons avoir le souci d’asseoir notre patriotisme (…) que tous les jeunes et moins jeunes prennent donc conscience de ce que toutes les générations sont utiles pour le développement du pays», a déclaré Jean Eyeghe Ndong.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés