Gabon : les recours électoraux auprès de la Cour Constitutionnelle sont désormais tarifés

Libreville (© 2018 Afriquinfos)- Après deux ans de reports, les élections législatives auront lieu les 6 et 27 octobre 2018 au Gabon. Un scrutin qui s’annonce tendu du fait des nombreuses contestations qui marquent la période pré-électorale. Dans ce contexte, la Cour Constitutionnelle a décidé de tarifer tous les recours qui seront introduits auprès d’elle.

Ne portera plus plainte qui veut, mais qui peut ! Ainsi en a décidé la Cour Constitutionnelle gabonaise qui a fixé un montant pour chaque recours pré ou post-électoral. Un montant de cinq (5) millions de FCFA devra être désormais déboursé pour une quelconque requête concernant la présidentielle. Pour les législatives et les locales, ce sera 500 000 FCFA. Une décision motivée par l’afflux des plaintes dont certaines « fantaisistes » durant cette période pré-électorale. Près de 146 plaintes ont déjà été déposées auprès des juges de la Cour Constitutionnelle.

Les élections législatives gabonaises qui se tiendront en octobre prochain font en effet l’objet de nombreuses contestations. Ces plaintes portent  notamment sur le découpage électoral, le nombre d’électeurs par circonscriptions étant jugé particulièrement déséquilibré. L’opposition déplore en outre le choix des personnalités composant les Commissions électorales provinciales. Le processus suit pourtant sont cours avec la prestation de serment de ces membres.

Le premier des élections législatives prévu pour le 6 octobre prochain sera couplé aux élections municipales et départementales.

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés