Congo Brazzaville : Sassou-Nguesso en visite aux Etats-Unis pour rencontrer le président Trump

Brazzaville (© 2016 Afriquinfos)- Le président Denis Sassou-Nguesso doit rencontrer ce mardi 27 décembre le nouveau chef d’Etat américain, d’après un communiqué de la présidence congolaise.

Officiellement,  il est annoncé que par Donald Trump et Sassou Nguesso évoqueront la crise libyenne.  En effet, Denis Sassou-Nguesso est le président du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye.

L’objectif principal de cette visite : se concentrer sur les moyens qui permettront de sortir la Libye de la crise. Les discussions porteront également sur le reste de l’Afrique et les questions internationales. C’est ce qu’indique le communiqué du cabinet de Denis Sassou-Nguesso

Quand à Charles Zacharie Bowao, le porte-parole de l’opposition congolaise, qui conteste toujours la réélection de Denis Sassou-Nguesso en mars, cette rencontre, même si elle n’est pas une visite d’Etat, envoie un mauvais signal aux Congolais.

« Nous aurions plutôt aimé qu’il prenne la pleine mesure de ce qui se passe sur le terrain pour donner les vrais signaux : réaffirmer les intérêts orientés vers le renforcement de la démocratie, le respect des droits humains, le respect de l’Etat de droit. S’il vient pour cautionner les régimes qui ont perdu toute légitimité, il est évident que là, ça ne nous rassure pas. Nous ne savons pas quelles sont conclusions ils en tireront mais du point de vue symbolique, c’est un mauvais message. »

Le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungala  explique pour sa part que « Donald Trump montre là un certain pragmatisme, celui d’échanger avec un des acteurs principaux sur le continent, qui peut lui donner des précisions sur les situations libyenne et africaine en général ». Il  indique en outre que « ce n’est pas un événement d’être le premier ou le dernier chef d’Etat à rencontrer Donald Trump ».

Innocente Nice

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Congo Brazzaville : L’UNFPA appuie le gouvernement pour redynamiser la planification familiale
François Hollande s'entretient de la crise en Centrafrique avec Sassou-Nguesso
59 ans du Congo: Les projections de développement sur le moyen terme du Président Nguesso
Congo-Brazzaville : Amnesty International dénonce les conditions de détention de l'opposant Paulin M...
Congo-Brazzaville: Jean-Marie Michel Mokoko loin de bénéficier d’une grâce de Sassou
France: L’ambassade du Congo-Brazzaville encore au centre de tensions
La CEEAC organise une table pour développer le secteur des routes et des transports
Congo- Brazzaville : 19 partis politiques vont bénéficier de près d'un milliard de FCFA
Congo-Brazzaville : Sassou N’Guesso appelle à un soutien du calendrier électoral en RDC
Congo-Brazzaville : un numéro vert en perspective pour les femmes victimes de violences
Congo Brazzaville Le FMI sonne de nouveau l’alarme sur la mauvaise gouvernance et la corruption
Libye : les premières élections post-Kadhafi fixées au 10 décembre
Congo Brazzaville : le taux de croissance du PIB estimé à 3,4 % en 2017
Congo : George Weah accueilli par Denis Sassou-Nguesso à Brazzaville
Congo–Brazzaville : La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays
Congo Brazzaville-RDC : Situation préoccupante face l'épidémie de choléra (Papier général)
Congo: Des incidents à Brazzaville lors du deuxième tour des législatives
Changements climatiques : le grand enjeu du sommet sur le Fonds bleu du Bassin du Congo
Congo Brazzaville: le général Mokoko condamné à 20 ans de prison ferme
Congo-Brazzaville: Des ONGs de défense des droits de l’Homme dans le viseur du Gouvernement
Une quarantaine de dirigeants du continent à l’ouverture du 33e sommet de l’Union africaine
Le FMI impose des exigences de gouvernance au Congo-Brazzaville
Congo Brazzaville : liberté pour des proches du « pasteur Ntumi»
Congo Brazzaville : la classe politique en ébullition face à la perspective des élections de 2012

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés