La CEEAC condamne avec fermeté le terrorisme de Boko Haram au Nigeria

 

« Le Secrétariat Général de la CEEAC condamne avec la plus grande fermeté tous les actes de violence perpétrés contre les populations innocentes, notamment : les attentats, les prises d’otages, les tueries aveugles et injustifiables », indique un communiqué publié mercredi à Libreville,

« Il tient à exprimer la solidarité de l’ensemble de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale à la République du Cameroun, et à tous les autres Etats affectés par les activités terroristes de cette organisation criminelle », a-t- il martelé. Le Secrétariat général de la CEEAC affirme suivre avec préoccupation les activités terroristes du groupe Boko Haram au Nigeria et dans la zone sahélo saharienne, ainsi que leur basculement en Afrique Centrale, notamment au Cameroun. « Afin de trouver une solution durable à cette épreuve, le Secrétariat général souhaite le renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale entre les Etats concernés, ainsi que l’ adoption d’une stratégie spécifique visant à éradiquer ce groupe armé », indique le texte. Ahmad Allam-Mi invite les Etats membres de la CEEAC à coopérer pleinement dans les actions de prévention et de lutte contre le terrorisme en Afrique Centrale.

Boko Haram, une organisation dont l’ ambition est d’instaurer et de faire appliquer la loi islamique au Nigéria, a enlevé plus de 200 lycéennes âgées de 12 à 18 ans à la mi-avril dernier, dans l’Etat de Borno, au nord du Nigeria. Boko Haram s’illustre depuis 2009 par une série de violences à l’encontre du gouvernement et des populations du nord du Nigéria. L’insurrection menée par l’organisation a fait des milliers de morts au Nigéria.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Intégration en Afrique centrale/Le Document de stratégie 2019-2025 désormais connu du grand public
La CEDEAO prend des sanctions politiques et économiques contre le Mali
APE : le Cameroun proche de la ratification, sous surveillance accrue de l'Union européenne
Le président tchadien appelle la FOMAC à contribuer à la sécurisation de Bangui
Afrique centrale : des experts recommandent un dialogue sur la migration
La CEEAC condamne une tentative de déstabilisation de la Centrafrique
Afrique : Le secrétaire général du CEEAC dans la ligne de mire de l’Union Européenne
La CEEAC un havre de paix et de prospérité ?
La CEEAC impose une feuille de route pour la transition en République centrafricaine
Sommet CEEAC : Les effectifs de la FOMAC insuffisants pour assurer la sécurité en RCA (Deby)
La Guinée Bissau accueille du 9 au 11 juillet 2019 le 3ème Forum régional de la conservation de l'Af...
La CEEAC "prend acte de la création du Conseil national de transition" en RCA
La CEEAC organise une table pour développer le secteur des routes et des transports
Le président sud-africain participera au sommet sur la Centrafrique à N'Djamena
Afrique centrale : Des experts étudient le renforcement de l'intégration
Accord de partenariat économique : Levée de blocages dans les négociations entre la CEEAC et l'UE
Tchad : Sommet de la CEEAC, Idriss Deby cède sa place à Ali Bongo
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Sommet CEEAC sur la Centrafrique : La force régionale sera dotée de 2.000 hommes
Afrique centrale : Un accord sur la recherche scientifique et technologique avec l'AIRD
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Centrafrique : Discussions pour la désignation d'un conseil national de transition
La CEEAC se bat pour le développement du concept civil de la FOMAC
Le PM centrafricain ne peut pas être révoqué pendant la transition, selon la CEEAC

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés