La bourse de la CEMAC suggère au Gabon un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA

 

« La BVMAC, en tant que première institution boursière de la CEMAC, propose à l’Etat gabonais un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA pour financer son pacte social », a déclaré Pascal Houagni Ambouroué à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo.

L’Etat pourrait successivement lancer deux emprunts obligataires en l’espace de deux années. Chaque emprunt aura une valeur de 100 milliards de FCFA, a expliqué M. Ambouroué après cette rencontre à laquelle ont également participé les ministres du Budget, Christian Magnagna et son collègue de l’Economie, Christophe Akaga Mba. Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé début mai qu’il consacrera 250 milliards de FCFA (500 millions USD), durant les trois prochaines années, dans le financement des projets sociaux et notamment l’accès des populations vulnérables aux soins de santé de qualité.

La suggestion de la BVMAC permettra à l’Etat de disposer très rapidement de cette coquette somme pour une meilleure application de la décision du président Bongo Ondimba, a estimé M. Houagni Ambouroué. La BVMAC a son siège à Libreville. Le Gabon était le premier pays à souscrire un emprunt obligataire sur ce marché quasiment en surliquidité. Le dernier Etat à faire recourt à ce marché est le Tchad qui a récemment levé près de 200 milliards de FCFA pour construire à Ndjaména un centre des conférences internationales et un complexe des affaires.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Air CEMAC : Difficiles négociations avec Air France pour le partenariat stratégique
Economie : Débat au FCFA/Kako Nubukpo et Déby ont fait leur part, l’UEMOA et la CEMAC hésitent…
La crise centrafricaine émousse le 20ème anniversaire de la CEMAC
Ali Bongo Ondimba en route pour le Sommet de la CEMAC à Brazzaville
Sommet de la CEMAC à Libreville la semaine prochaine en marge du New York Forum Africa
La CEMAC lance la riposte contre la polio en recrudescence dans la région
CEMAC : Les prévisions de croissance révisées de 3,2 à 2,6%
Air Cemac à la recherche d'un nouveau partenaire stratégique
Indicateurs économiques de la Cemac au jaune jusqu’en 2017 au moins (FMI)
Cemac : les experts préoccupés par la sécurité aérienne dans la sous-région
Un nouveau patron à la bourse de l'Afrique centrale
La BEAC prévoit un taux de croissance de 6% dans la CEMAC
CEMAC : 200 millions USD pour la création d'un fonds d'emplois jeunes
Une partie des pays d'Afrique de l'Ouest prêts à adopter 'l'Eco' en 2020
La carte rose pour renforcer l'intégration dans la CEMAC
Plaidoyers croisés pour une redistribution des cartes dans l’UEAC, la sous-région la plus statique d...
Zone CEMAC : Prévision de croissance de 6% en moyenne pour 2014-2016
Tenue mercredi à Brazzaville du 11ème sommet des chefs d'Etat
Relations Maroc UEMOA/CEMAC: Des entreprises marocaines font les yeux doux au Sud du Sahara via la C...
Bilan 2011 : Climat sociopolitique relativement stable en zone CEMAC
La Cour de Justice de la CEMAC divisée sur la prolongation du mandat du président Antchouin
La CEMAC veut plus d'intégration pour booster ses économies
Les Chefs d’Etat de la Cemac invités à plus d’efforts pour le développement des infrastructures de b...
Les nouvelles règles sur la valeur en douane de l'OMC ne sont pas appliquées dans la CEMAC

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés