La bourse de la CEMAC suggère au Gabon un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA

 

« La BVMAC, en tant que première institution boursière de la CEMAC, propose à l’Etat gabonais un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA pour financer son pacte social », a déclaré Pascal Houagni Ambouroué à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo.

L’Etat pourrait successivement lancer deux emprunts obligataires en l’espace de deux années. Chaque emprunt aura une valeur de 100 milliards de FCFA, a expliqué M. Ambouroué après cette rencontre à laquelle ont également participé les ministres du Budget, Christian Magnagna et son collègue de l’Economie, Christophe Akaga Mba. Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé début mai qu’il consacrera 250 milliards de FCFA (500 millions USD), durant les trois prochaines années, dans le financement des projets sociaux et notamment l’accès des populations vulnérables aux soins de santé de qualité.

La suggestion de la BVMAC permettra à l’Etat de disposer très rapidement de cette coquette somme pour une meilleure application de la décision du président Bongo Ondimba, a estimé M. Houagni Ambouroué. La BVMAC a son siège à Libreville. Le Gabon était le premier pays à souscrire un emprunt obligataire sur ce marché quasiment en surliquidité. Le dernier Etat à faire recourt à ce marché est le Tchad qui a récemment levé près de 200 milliards de FCFA pour construire à Ndjaména un centre des conférences internationales et un complexe des affaires.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

La CEMAC veut plus d'intégration pour booster ses économies
La CEEAC condamne la tentative de déstabilisation de la RDC par le M23
Le Maroc est le premier investisseur africain dans les zones de la CEMAC et de l'UEMOA
Les Chefs d’Etat de la Cemac invités à plus d’efforts pour le développement des infrastructures de b...
Les employeurs de gouvernants de la CEMAC invités à renforcer les moyens de lutte contre le VIH/Sida
Ali Bongo Ondimba en route pour le Sommet de la CEMAC à Brazzaville
Zone CEMAC : Prévision de croissance de 6% en moyenne pour 2014-2016
Michel Djotodia annonce un retour progressif de la sécurité en République centrafricaine
Congo: La compagnie aérienne qui va tout changer
La crise centrafricaine émousse le 20ème anniversaire de la CEMAC
Pouls de la situation financière dans la CEMAC au 1er semestre 2019
La BEAC prévoit un taux de croissance de 6% dans la CEMAC
Réunion de la CEMAC : l’intégration et le financement au menu du sommet
Les banques du continent estiment que la dette chinoise n’est pas un problème
L'Afrique centrale envisage également réformer le franc CFA
Gabon : Le sommet des chefs d'Etat de la CEMAC prévu pour le mois de mai à Brazzaville
CEMAC : Maintien du siège à Bangui et aide de 25 milliards FCFA pour la sécurité en RCA
Une partie des pays d'Afrique de l'Ouest prêts à adopter 'l'Eco' en 2020
Centrafrique : Contraction de la croissance à - 14% contre 3,3% de prévision en 2013
Indicateurs économiques de la Cemac au jaune jusqu’en 2017 au moins (FMI)
Cameroun-Gabon : Création d'une commission mixte permanente de sécurité transfrontalière
La carte rose pour renforcer l'intégration dans la CEMAC
Air CEMAC : Difficiles négociations avec Air France pour le partenariat stratégique
Zone CEMAC : Les projections de croissance pour 2013 révisées en baisse de 5,2 à 3,2%

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés