Congo-Brazzaville : le président Denis Sassou N’Guesso inaugure le plus grand projet pétrolier du pays

Pointe-Noire (© Afriquinfos 2017)- le gisement pétrolier de Moho Nord, situé à 75 km de Pointe-Noire, la capitale économique de la République du Congo, a été officiellement mis en service ce 15 mai.

Découvert il y a près de 10 dix ans, ce champ a été inauguré par le français Total et ses partenaires – en l’occurrence Chevron et la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) – en présence du président  congolais Denis Sassou N’Guesso.

Imbriqué dans le vaste projet de Moho Bilondo, Moho Nord qui est en la troisième phase, devrait permettre de booster la production pétrolière du Congo de 140 mille barils / jour.

“Cette mise en production intervient dans un contexte économique international difficile particulièrement pour l’industrie pétrolière. Nonobstant cette conjoncture économique rude, la République du Congo doit impérativement en la matière garder la maîtrise de son destin. Cette hausse de production devrait permettre au Congo d’atténuer cette vague de la chute des cours du pétrole et augurer les lendemains meilleurs”, a dit le ministre congolais des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya.

Par ailleurs, ce projet revêt des opportunités d’emplois pour de “nombreux travailleurs du monde pétrolier et parapétrolier mis en chômage technique par certaines sociétés pour des raisons d’ajustement interne liées à la baisse drastique du coût du baril du pétrole”, s’est réjoui de son côté le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka.

D’un coût de onze milliards de dollars, le gisement Moho Nord est le plus grand projet de Total sur le continent africain.

Vignikpo Akpéné

Ces articles devraient vous intéresser :

Congo : George Weah accueilli par Denis Sassou-Nguesso à Brazzaville
Congo Brazzaville : Sassou-Nguesso en visite aux Etats-Unis pour rencontrer le président Trump
Congo Brazzaville : la classe politique en ébullition face à la perspective des élections de 2012
Congo: ouverture lundi à Brazzaville du procès du général Mokoko
Peuples autochtones : La radio Biso na Biso fait école au Congo Brazzaville
Congo-Brazzaville : Amnesty International dénonce les conditions de détention de l'opposant Paulin M...
France: L’ambassade du Congo-Brazzaville encore au centre de tensions
Congo: Des incidents à Brazzaville lors du deuxième tour des législatives
Le FMI impose des exigences de gouvernance au Congo-Brazzaville
Congo Brazzaville Le FMI sonne de nouveau l’alarme sur la mauvaise gouvernance et la corruption
Congo-Brazzaville : les organisations de la société civile dénoncent de multiples violations des dro...
La République Centrafricaine et le Congo Brazzaville signent onze accords et protocoles
Congo-Brazzaville: Des ONGs de défense des droits de l’Homme dans le viseur du Gouvernement
Congo- Brazzaville : 19 partis politiques vont bénéficier de près d'un milliard de FCFA
Congo Brazzaville : L’UNFPA appuie le gouvernement pour redynamiser la planification familiale
Congo–Brazzaville : La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays
Congo-Brazzaville: Jean-Marie Michel Mokoko loin de bénéficier d’une grâce de Sassou
Congo Brazzaville-RDC : Situation préoccupante face l'épidémie de choléra (Papier général)
Congo-Brazzaville : Sassou N’Guesso appelle à un soutien du calendrier électoral en RDC
Congo Brazzaville: le général Mokoko condamné à 20 ans de prison ferme
Congo-Brazzaville: Ennuis judiciaires d’Antoinette Sassou Nguesso?
Congo-Brazzaville : un numéro vert en perspective pour les femmes victimes de violences
Congo Brazzaville : le taux de croissance du PIB estimé à 3,4 % en 2017
Congo Brazzaville : liberté pour des proches du « pasteur Ntumi»

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés