La Colombie a désormais une Vice-présidente d’origine congolaise, une battante

Bogota (© 2022 Afriquinfos) – Dans un pays où le racisme est très présent et où les afrodescendants sont absents des sphères du pouvoir, c’est une première historique! A l’issue de la présidentielle de dimanche dernier, le pays a pour Vice-présidente, une Afro-descendante. Elle s’appelle Francia Marquez et est d’origine congolaise.

C’est une présidentielle doublement historique qui s’est tenue en Colombie. Pour la première fois de l’histoire du pays un Président de gauche, Gustavo Petro a été élu. Mais c’est l’identité de sa colistière qui fait le plus parler et barre la Une des médias à travers le monde. Francia Marquez est afrodescendante et devient la toute première vice-présidente d’origine africaine du pays, et l’une des rares à occuper un poste de pouvoir.

L’écologiste et féministe de 40 ans a d’ailleurs battu campagne autour de ce racisme sous-jacent qui prévaut en Colombie où 9,3% de ses 50 millions d’habitants s’identifient comme Afrodescendants. Francia Marquez dit avoir mené campagne pour « ceux qui ne sont rien, ceux dont l’humanité n’est pas reconnue, ceux dont les droits ne sont pas reconnus dans ce pays ».

La militante origine n’a jamais caché ses origines et se vêtit souvent d’habits aux motifs africains. Lors de son discours elle a notamment déclaré :« Nous avons franchi un pas important. Nous avons un gouvernement du peuple, un gouvernement des gens qui vont à pied, un gouvernement pour ceux qui ne sont rien. (…) Ensemble, nous allons réconcilier cette nation, dans la joie et la paix », a-t-elle lancé, proclament fièrement: « Je suis la première femme afrodescendante vice-présidente de Colombie ».

La quadragénaire vient de loin et a dû surmonter nombre d’obstacles pour parvenir au sommet de l’Etat. Née dans une famille pauvre du département de Cauca, dans le sud-ouest du pays, elle est devenue mère célibataire à 16 ans, a dû fuir sa région après des menaces de mort, a fait des ménages pour gagner sa vie et eu la ténacité d’étudier avant de se frayer un chemin en politique.

Défenseure de l’environnement couronnée du prix Goldman, également connu comme le prix Nobel de l’Environnement, Francia Marquez a survécu en 2019 à une attaque armée. Elle s’opposait à l’exploitation minière dans son département natal où les groupes armés se disputent le trafic de drogue et les revenus de l’orpaillage illégal.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés