Le gouvernement zimbabwéen s’engage à maintenir ses relations d’amitié avec la Chine

La Chine a toujours été, en toutes circonstances, amie du peuple zimbabwéen, a souligné M. Tsvangirai. Ces dernières années, de grands progrès ont été réalisés dans la coopération bilatérale dans des domaines tels que l'agriculture, le secteur minier, la construction, ou encore le secteur manufacturier.

"Il existe un grand potentiel pour les deux pays en matière de développement des insfrastructures", a-t-il poursuivi, ajoutant que le Zimbabwe conjuguerait ses efforts avec la Chine pour maintenir cette forte dynamique dans les relations bilatérales afin de promouvoir la coopération dans tous les secteurs économiques. M. Tsvangirai a par ailleurs noté que le gouvernement de coalition zimbabwéen au pouvoir depuis trois ans avait promu le développement économique et la stabilité sociale du pays.

 Pour sa part, M. Hui a souligné que l'amitié entre la Chine et le Zimbabwe reposait sur de solides fondements et que les deux pays se considéraient comme des amis et partenaires fiables. Depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1980, année où le Zimbabwe a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne, la Chine et le Zimbabwe sont restés fidèles au principe de l'amitié basée sur l'égalité et la confiance, afin que les deux parties en tirent l'une et l'autre des bénéfices et fassent avancer la coopération bilatérale, a rappelé M. Hui.

 "La Chine apprécie le fait que le gouvernement d'unité zimbabwéen attache une grande importance aux intérêts nationaux et à la vie de la population, à la stabilité politique et sociale ainsi qu'à la restauration de l'économie", a-t-il encore dit. "Je suis très content de voir qu'il y a consensus entre les diverses tendances du gouvernement d'unité pour développer les bonnes relations existant avec la Chine et renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines", a-t-il ajouté.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés