Le Zimbabwe espère élaborer un projet de Constitution d’ici la fin du mois

Le Comité de sélection de la Constitution (Copac), organe parlementaire propulsant le processus d'écriture d'une nouvelle Constitution pour le pays, a déclaré qu'il examinait la première proposition qui a été soumise par les rédacteurs qui ont commencé leurs travaux en décembre dernier.

Cité vendredi par le journal The Herald, le coprésident du Copac, Edward Mkhosi, a déclaré que les suggestions faites dans la proposition n'étaient pas finales.

"Il s'agit d'un projet de proposition, pas du document final, car nous continuons de l'étudier", a-t-il expliqué, réfutant par la même occasion les informations des médias qui ont rapporté cette semaine que la nouvelle loi suprême interdirait aux personnes ayant occupé au moins deux mandats ainsi que les personnes âgées de 70 ans et plus de se présenter à une élection présidentielle.

Le président Robert Mugabe est âgé de 88 ans ce mois-ci et est au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1980.

M. Mkhosi a indiqué que le Copac n'avait pas encore discuté de la limite d'âge ni des mandats du président.

"Ni le Copac ni ses coprésidents n'ont donné d'informations relatives à la substance des qualifications à la presse car les travaux à ce sujet sont encore en cours", a-t-il affirmé.

Après la deuxième Conférence de tous les acteurs, le texte sera présenté au parlement où il sera débattu, puis soumis à un référendum.

Le programme d'écriture de la Constitution a commencé en juillet 2010 et devait s'achever en juin 2011, mais l'objectif n'a pas pu être atteint à cause des querelles constantes entre les trois partis du gouvernement inclusif, des perturbations violentes lors de certaines réunions et le manque de fonds.

L'écriture de la nouvelle Constitution correspond aux dispositions de l'Accord politique global de 2008 sur la rédaction d'une nouvelle Constitution pour créer un environnement favorable en vue d'organiser des élections libres et justes et choisir un nouveau gouvernement remplaçant le gouvernement inclusif actuel dirigé par le Zanu-PF du président Robert Mugabe et les deux factions du MDC dirigées par le Premier ministre Morgan Tsvangirai et le ministre de l'Industrie et du Commerce, Welshman Ncube.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés