Zimbabwe : le gouvernement réticent à autoriser les OGM dans le pays

Le gouvernement se concentrera sur les efforts pour fournir des engrais, des semences, une irrigation et d'autres facteurs de production agricoles essentiels pour renforcer la production de nourriture, plutôt que d'utiliser des moyens bon marché mais non- durables avec un impact négatif sur l'environnement, a déclaré le ministre de la Mécanisation de l'agriculture et du Développement de l'irrigation Joseph Made, cité par les médias officiels.

"La recherche scientifique montre que les OGM contiennent des substances toxiques, qu'ils sont moins nourrissants que leurs homologues non-OGM et qu'ils ont des effets négatifs sur les humains et l'environnement", a-t-il déclaré, cité par New Ziana.

Si les OGM coûtent moins cher à produire, ils sont coûteux sur le long terme car ils contaminent l'environnement et nuisent à la biodiversité, a déclaré M. Made.

Son ministère continuera de prôner une agriculture sans OGM et d'assurer la croissance durable du secteur agricole, a-t-il dit.

"Le Zimbabwe est le plus grand producteur de semences de maïs blanc au monde, et nous ne voulons pas contaminer nos semences locales en introduisant les OGM", a-t-il dit.

Le ministre a en outre indiqué qu'il serait économiquement peu avisé pour le Zimbabwe de recourir à la culture des OGM, car cela aurait un impact négatif sur les marchés régionaux puisque ceux-ci n'autorisent pas les OGM dans leur pays.

"Regardez ce que le Kenya a fait. Il a interdit les OGM dans son pays. Ceux qui défendent les OGM n'ont pas de formation scientifique et ne connaissent donc pas l'impact des OGM sur l' environnement", a-t-il dit.

Certaines parties prenantes lancent des appels croissants au gouvernement pour qu'il lève l'interdiction des OGM en vue d'accroître la production agricole.

Les agriculteurs protestent contre le manque de crédits et de soutiens à l'agriculture, et prônent le recours aux OGM pour renforcer la sécurité alimentaire.

Le ministre de la Science et du Développement technologique Heneri Dzinotyiwei s'est récemment exprimé en faveur de l'utilisation d'OGM dans le pays, déclarant que le Zimbabwe devrait réviser sa politique sur les OGM.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés