Photographie dans l’économie sud-africaine au 1er semestre 2019

Johannesburg  (© 2019 Afriquinfos)- Avec une croissance de l’ordre de 3,1 pc de son Produit Intérieur Brut (PIB) réalisée, l’Afrique du Sud a pu éviter une récession périlleuse au deuxième trimestre de 2019.

Le département gouvernemental de la statistique (Statistics SA) a dévoilé ce mardi des données publiées, qui ont démontré que la deuxième plus grande économie africaine a bénéficié de la forte performance de certains secteurs clés.

Cette performance positive intervient suite à une contraction de 3,1 pc du PIB enregistrée au premier trimestre de l’année.

Le taux de 3,1 pc de croissance a été supérieur aux 2,5 pc attendus par les économistes du pays.

Cette performance est due à certains secteurs dont le commerce qui a cru de 3,9 pc.

Quant au secteur des mines, il a réalisé une croissance de 14,4 pc contre 2,1 pc pour le secteur manufacturier.

Ces deux secteurs ont été durement frappés au premier trimestre notamment par les sévères opérations de coupure de l’énergie électrique mises en œuvre par les autorités en raison de la crise de l’électricité qui affecte le pays.

L’économie sud-africaine demeure soumise à d’énormes pressions malgré cette légère reprise,  notamment avec un chômage galopant qui affecte presque 30 pc de la population active, selon les chiffres officiels.

Pour toute l’année 2019, la Banque centrale du pays avait indiqué qu’elle s’attend à une croissance quasi-nulle de 0,6 pc du PIB.

I.N.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés