Mozambique: une épidémie de choléra fait 10 morts

Les autorités craignent une détérioration de la situation, alors que plus de 1 000 cas de choléra ont été signalés entre février et mars.

Les autorités ont déclaré dans un communiqué qu'en plus des mauvaises conditions d'hygiène, les fortes pluies en janvier et février constituent la principale cause de cette maladie d'origine hydrique.

Les fortes pluies ont créé de petits étangs dans les quartiers d'habitation, où des petits commerçants du marché informel vendent des denrées alimentaires et d'autres articles sans surveillance hygiénique, ont indiqué les autorités, estimant que cette maladie pourrait encore se propager avec le retour des pluies dans la région la plus peuplée du Mozambique.

Alors que les autorités sanitaires intensifient leurs efforts pour empêcher la propagation de la maladie, des populations locales sont invitées à se laver les mains avant de faire la cuisine ou de manger.

Les médias locaux ont rapporté que Nampula, la ville portuaire de Beira située au centre du pays, et la capitale mozambicaine de Maputo sont notamment vulnérables face à la propagation de diarrhée et de choléra.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés